Le prince Philip d’Edimbourg, amateur de BD et de dessins d’humour

11 avril 2021 0 commentaire

DÉCÈS. Les Britanniques pleurent leur prince consort Philippe d’Edimbourg, époux de la Reine Élisabeth II d’Angleterre. Mais saviez-vous que ce prince atypique était un amateur de BD et de dessins ?

On l’apprend par le site britannique downthetubes.net, le décès du prince endeuille le Cartoon Museum de Londres dont il était le président. En 1949, le couple royal assista à une conférence du grand dessinateur britannique H. M. Bateman qui l’incita à patronner la création d’un Musée de la caricature à Londres. Le prince fut le premier à soutenir le projet. Lors de l’inauguration d’une exposition consacrée à Carl Giles, le dessinateur-éditorialiste du Daily et du Sunday Express entre 1943 et 1991, le Duc d’Édimbourg prêta plusieurs pièces de sa collection.

Le prince Philip d'Edimbourg, amateur de BD et de dessins d'humour
SAR le Prince Philip, duc d’Edimbourg
Photos : Courtesy of The Cartoon Museum of London.

La monarchie a été évidemment l’une des cibles favorites du dessin de presse. Loin d’en être vexé, le prince inaugura en 2002, une exposition « Reines et rois – 300 ans de caricatures de la monarchie », exposant des œuvres originales d’artistes comme Gillray, Beerbohm, Scarfe, Bell, Rowson ou Peter Brookes.

Le Premier Ministre David Cameron annonce les mesures d’austérité du gouvernement à SAR le Prince Philip, duc d’Edimbourg et à SM la Reine Elizabeth d’Angleterre. Dessin de Peter Brookes.
Courtesy of The Cartoon Museum of London.

En 2006, il inaugura le premier Musée de la caricature de Londres. En médaillon, on le voit examiner une planche de Dick Tracy de Chester Gould, tandis que, ci-dessus il admire des dessins de presse du début du XXe siècle.

DP

Voir en ligne : Le Cartoon Museum de Londres

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?