Les 60 ans de Tanguy & Laverdure

15 décembre 2019 0 commentaire

Créés pour le numéro 1 du Journal Pilote par le Belge Jean-Michel Charlier (scénario) et le Français Albert Uderzo (dessin), les deux aviateurs d’élite de l’armée française soufflent leurs 60 bougies. C’est en effet le 29 octobre 1959 que nos deux pilotes Michel Tanguy et Ernest Laverdure, frais émoulus de l’École de l’air de Salon-de-Provence, incorporent la prestigieuse Escadrille des Cigognes pour être aussitôt envoyé en mission au Maroc.

Formaté pour le projet éditorial du nouvel hebdomadaire lancé par François Clauteaux, Jean-Michel Charlier, Albert Uderzo et René Goscinny, ils incarnaient l’héroïsme, au même titre que les marins du Démon des Caraïbes, l’Indien Bison noir, le jeune Jacques Le Gall, Belloy ou le footballeur Raymond Kopa, collaborateur du journal. Ils seront bientôt tous supplantés par l’anti-héros Astérix, que l’on n’avait pas vu venir…

« Pourquoi Pilote  ? écrivait François Clauteaux dans l’éditorial du numéro : Oh ! c’est bien simple. Un pilote, c’est celui qui conduit les autres. Souvent, il le fait par l’intermédiaire d’une machine : auto, avion, bateau, locomotive. Parfois, il passe le premier en faisant le chemin : c’est le guide, le chef de caravane, le passeur. Souvent il donne les consignes, il commande, il dirige comme le capitaine, le chef d’équipe ou le chef de chantier. » Une vision très volontariste, typique de l’après-guerre où l’on avait un souvenir concret de l’héroïsme.

Les 60 ans de Tanguy & Laverdure
© Dargaud

En près de 30 albums, l’impact carbone des « Chevaliers du ciel » est considérable. Albert Uderzo lâche le manche en 1966. La mission sera poursuivie successivement par Jijé, Daniel Chauvin, Patrice Serres, Al Coutelis, Yvan Fernandez, Renaud Garreta, Frédéric Toublanc, Julien Lepelletier, Sébastien Philippe, Matthieu Durand, tandis qu’après le décès de Charlier, Jean-Claude Laidin reprend le scénario entre 2002 et 2017, suivi par Patrice Buienda conseillé par le pilote Frédéric Zumbiehl pour la collection Tanguy et Laverdure « Classic  ».

Dès les premières cases, le ton est donné : humour et technicité. Dessin d’Albert Uderzo et scénario de Jean-Michel Charlier.
© Dargaud

Elle fut l’occasion d’une première adaptation TV entre 1967 et 1970, où les héros étaient incarnés par Jacques Santi et Christian Marin, puis d’une seconde entre 1988 et 1991 avec Christian Vadim (puis Marc Maury) et Thierry Redler dans les rôles-titres. Tout le monde se souvient de la chanson de générique de notre Johnny Hallyday national.

L’album-hommage édité par Dargaud à l’occasion des 60 ans de Tanguy et Laverdure est constitué de six histoires courtes inédites de huit à douze pages avec un joli casting d’auteurs invités : Jean-Charles Kraehn, Yvan Fernandez, Fred Duval, Corbeyran, André Le Bras, Patrice Buendia, Frédéric Zumbiehl, Matthieu Durand, Sébastien Philippe, Francis Bergèse, le dessinateur qui succéda à Hubinon sur Buck Danny, Héloret et Gilles Laplagne. Chaque histoire est agrémentée d’un dossier didactique sur les avions utilisés.

L’album-hommage pour le 60e anniversaire.

Dans la foulée, Dargaud publie une collection d’intégrales dont le premier volume paraît ces jours-ci et qui reprend les bandeaux-titres, les couvertures et les articles parus dans Pilote à l’époque. Un joli document.

DP

L’intégrale. Editions Dargaud.

Acheter "Tanguy et Laverdure : 60 ans" (Dargaud) sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

Acheter "Tanguy et Laverdure - Intégrale T. 1" (Dargaud) sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?