Les 75 ans de Spirou célébrés en Roumanie

2 novembre 2013 0 commentaire Actualité

Dans le cadre de la 23e édition du Salon International de la Bande Dessinée en Roumanie, déroulé le dernier week-end du mois d`octobre au Musée d`Art de la ville de Constanta, au bord de la Mer Noire, a été présenté une exposition d`affiches avec les plus célèbres personnages nés dans les pages de la revue mythique Spirou. La revue et ses personnages sont très peu connus en Roumanie : seuls quelques bédéphiles francophones connaissent bien ces personnages.

Les Schtroumfs, Lucky Luke et Les Daltons, Marsupilami, Papyrus, en revanche, sont plutôt connu par le biais des dessins animés ou des films. Pourtant, surtout ces derniers années, les lecteurs roumains ont pu trouver sporadiquement dans leur langue les aventures des Schtroumpfs et de Lucky Luke (La Diligence, en 1995, Dalton City, en 2005). Gaston Lagaffe a fait une très brève parution, probablement par hasard, dans les pages de la revue Luminita, en 1968 !

En revenant au Salon de la BD de Constanta, une table ronde sur la revue Spirou a réuni des collectionneurs roumains de la BD franco-belge, dont plusieurs professeurs d’université : Marius Lestaru, également scénariste de BD, Arina Stoenescu, professeur de graphic design a l`Université de Stockholm, en Suède, et notamment Adrian Cioroianu, doyen de la Faculté d’Histoire de Bucarest, grand collectionneur de BD.

Les 75 ans de Spirou célébrés en Roumanie

Le seul regret a été de ne pas pu avoir invité au salon au moins un des grands noms des auteurs de chez Spirou, comme Batem et Walthéry, qui avaient été approchés pour être invités mais, malheureusement, la Délégation Wallonie Bruxelles a Bucarest s`est retirée de l’organisation du salon cette année.

Espérons que, après la remarquable participation aux éditions précédentes du Salon de Frank Pé, Bercovici, Wasterlain, Cornette & Caro, qui ont vraiment donné l`envie au public roumain de découvrir les séries du catalogue Dupuis, il y aura encore d`autres occasions de rencontrer les vedettes de la revue Spirou et ainsi de faire mieux connaître la BD franco-belge mais aussi défendre les valeurs de la francophonie en Roumanie.

Dodo Nita

Voir en ligne : Le site du Festival

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.