Les Chasseurs d’Écume – T. 2 : 1909, Les Maîtresses du quai – Par François Debois et Serge Fino – Glénat

7 novembre 2012 0 commentaire Albums

Après la période de disette, l’abondance est de retour et les sardines se pressent sur les côtes bretonnes. Jos Gloaguen, jeune pêcheur, a bien besoin de cet apport financier pour pouvoir épouser celle qu’il se destine.

Mais le sort est parfois contraire et les animosités entre deux familles ennemies peuvent être fatales à l’amour. Sa fiancée a, pour corser encore plus l’affaire, été promise à un jaune, le pire de tous, un nommé Le Dantec, surnommé Œil de machine. Il va être difficile de lutter d’autant plus que les usiniers profitent de la pléthore retrouvée des poissons pour faire baisser les prix.

Entre une union contrariée et la révolte qui ne tarde pas à brandir son poing sous l’hymne de L’Internationale, ce cœur de marin se montrera-t-il vaillant ?

Les Chasseurs d'Écume – T. 2 : 1909, Les Maîtresses du quai – Par François Debois et Serge Fino – Glénat
Les Chasseurs d’Écume – Tome 2 : 1909, Les Maîtresses du quai
François Debois et Serge Fino – Glénat ©

Le second tome de cette adaptation en bande dessinée de l’ouvrage L’Épopée de la sardine se fixe sur un ordre chronologique pour construire un récit croisant dimension historique et épisode romantique d’une relation à la Roméo et Juliette bretonne.

Le scénario s’accorde avec le trait mat de Serge Fino (Quand souffle le Vent des îles) qui détache quelque peu les personnages du cadre dans lequel ils évoluent tout en les mettant en relief, particulièrement le couple de protagonistes principaux.

Malheureusement, en entrelaçant la persistante romance construite sur un fond personnel pimenté d’héroïsme, le scénario oublie la raison politique et collective qui a donné naissance au communisme sardinier. Ce manque s’avère nocif pour la bonne compréhension des évènements malgré leur enchaînement temporel, un certain chaos règne dans la description des faits qui manque de lisibilité et oblige à ajouter de longues explications.

Le fait d’avoir mis en avant volontairement l’histoire de Jos affecte la représentation de la violence subie par les pêcheurs. En choisissant un parti-pris romantico-historique, le récit perd le parti-pris puissant que l’on aurait pu tirer d’un collectif engagé.

VG

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

Les Chasseurs d’Écume – Tome 2 : 1909, Les Maîtresses du quai
François Debois et Serge Fino – Glénat ©

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.