Lyon a fêté la bande dessinée

6 juillet 2006 1 commentaire Actualité
🛒 Acheter

Les 24 et 25 juin 2006, la ville de Lyon, et plus particulièrement le quartier de la Croix Rousse, accueillait son premier festival de la bande dessinée. Sous l’égide de quelques mordus du 9ème art, dont le sympathique libraire Patrice Boudier, une équipe a mis les petits plats dans les grands afin de mettre sur pied une manifestation qui allait accueillir près de 130 auteurs, du plus confirmé au jeune fanzineux.

Les points forts de ce week-end furent incontestablement les rencontres avec les divers artistes en toute convivialité - parmi ceux-ci citons au hasard Mourier, Xavier, Aranega, Pixel Vengeur ; dédicace spéciale à Laumond pour sa gentillesse !

Diverses expos, animations et concerts ont essaimés à travers la ville.

Comme dans tout bon festival qui se respecte, divers prix ont été décernés :
Lyon a fêté la bande dessinée Prix du meilleur album du festival :
Ratafia, tome 2 par Pothier, Salsedo, éditions 13 étrange ;
- Prix spécial du jury :
Victor Lalouz par Aranega, éditions Dargaud ;
- Grand prix de la ville de Lyon :
Enrique Fernandez pour Le magicien d’Oz, éditions Delcourt ;
- le Truc d’Or :
In love with Mauricette par Wandrille, éditions Warum ;
- Prix Bdgest’ :
Capucin par Florence Dupré La Tour, éditions Gallimard ;
- Prix fanzine :
Cochon dingue.

Un palmarès qui sait mettre en valeur les talents de demain !
Rendez-vous en juin 2007 pour une seconde édition qui nous promet déjà la venue de Druillet.

EK

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • > Lyon a fêté la bande dessinée
    7 juillet 2006 08:11, par stan prozak

    Sans vouloir polémiquer, en tant que fanzineux, je n’ai vraiment pas eu l’impression que,pour nous recevoir, l’on ait mis les petits plats dans les grands. Au mieux de la manif, nous étions dehors, sans aucune protection, sous un soleil de plomb ou sous les mini-averses qui se sont succédés pendant le week-end. Je dis "au mieux" parce que, au début du week-end, nous étions à quelques centaines de mêtres de l’entrée du festival ..... notre rapatriement n’a rien changé, car, visiblement, étant situé en dehors de la manif, nous n’en faisions pas partie pour les visiteurs

    Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD