Nez-de-Cuir : découvrez la bande-annonce du nouvel album de Jean Dufaux et Jacques Terpant !

21 août 2019 0 commentaire

Futuropolis vous propose de découvrir la bande-annonce du nouvel album, de Jean Dufaux et Jacques Terpant, Nez-de-Cuir. Celui-ci est disponible dès aujourd’hui chez vos libraires favoris !

Jean Dufaux signe ici son retour avec l’adaptation de Nez-de-Cuir, gentilhomme d’amour de Jean de La Varende paru en 1936. Le roman avait également connu une adaptation cinématographique franco-italienne réalisée par Yves Allégret et sortie dans les salles sombres de l’après-guerre, en 1952.

En voici le résumé : « Le comte Roger de Tainchebraye a été grièvement blessé au visage en 1814 pendant la campagne de France de Napoléon 1er. Ainsi, il doit porter un masque qui dissimule sa mutilation. Serait-ce la fin du jeune homme de 22 ans qui était un « Dom Juan » dans sa Normandie natale ? Pourtant, celui que l’on surnomme maintenant « Nez-de-Cuir » va enchaîner les conquêtes. Sa blessure cachée semblant attirer les femmes plus que les repousser. Il multiplie ces aventures sans lendemain avec cynisme. Car au-delà de sa blessure physique, le comte est revenu profondément marqué et meurtri de cette guerre… »

L’auteur de Murena (Éd. Dargaud), accompagné du dessinateur des Sept Cavaliers (Éd. Robert Lafont puis Delcourt) - adapté du roman de Jean Raspail - , nous revient donc avec l’adaptation d’un roman à succès de la période d’entre-deux-guerres. Écrits à partir d’archives familiales, l’ouvrage original a su marquer son époque du fait de sa résonance contemporaine. À la lecture de ce résumé, on saisit assez aisément deux problématiques sociales soulevées par le livre à sa parution : le traumatisme de la Première Guerre mondiale et les « gueules cassées », ces soldats mutilés par les impacts d’obus et bien souvent mis à l’écart au revenir de la guerre du fait de leurs difformités.

Les deux compères, qui n’en sont pas à leur première adaptation littéraire puisqu’ils ont déjà collaboré à l’adaptation du Le Chant de Dieu de Céline en 2017, parviendront-ils à retranscrire graphiquement l’ambiance d’un ouvrage aussi marqué historiquement ? Réponse tout de suite chez votre libraire !

TF

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?