« ObjectifTintin.com » ferme ses portes le 15 septembre 2008

28 août 2008 10 commentaires

Objectiftintin.com, le meilleur site d’information sur l’univers d’Hergé est contraint de fermer ses portes sous la contrainte de Moulinsart.

Nous vous avions signalé récemment cet acte de censure proféré par les services juridiques de Moulinsart qui exigeait de ce site d’information indépendant que les dépêches qu’il reproduisait soient toutes préalablement « autorisées » par les ayant-droits d’Hergé.

Ces pressions se faisaient au prétexte que le nom de domaine, toléré pourtant par Moulinsart depuis des années, utilisait la marque déposée « Tintin ».

Une demande « incompréhensible et insupportable », écrivions-nous.

Le résultat est l’annonce de la fermeture pure et simple du site « ObjectifTintin.com », une communauté animée par des amateurs de l’œuvre d’Hergé qui fédéraient de façon bénévole toute l’information la concernant.

ActuaBD tient à remercier et à féliciter l’équipe d’ObjectifTintin.com pour le travail sérieux et de qualité qu’ils ont dispensé ces dernières années. Nos colonnes leur sont ouvertes s’ils veulent s’exprimer, que ce soit sur cette affaire ou, dans le futur, sur tout ce qui concernera Tintin.

La rédaction d’ActuaBD

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
10 Messages :
  • Attention : dans votre article il manque un ©, ® et ™ à la suite du mot "Tintin©®™".

    Répondre à ce message

  • Cocktail à l’ambassade de Bordurie ou au Ministère de la Culture le 15 septembre 2008 ?
    28 août 2008 12:02, par Pirlouit (le gentil troll qui n’aime pas lire Tintin en trolley)

    Pour ma part, je mets à profit la quinzaine de jours qui reste. Ah mais !!!

    Répondre à ce message

  • et Hergé n’a peut être pas choisi par hasard ce nom pour ce personnage creux et vide, sans réelle personnalité. Les personnages secondaires (Milou, puis Hadock) seront plus habités et réalistes.

    Donc ma question : le retrait du mot tintin des Larousse Robert et Littré est il envisagé par Moulinsart ?

    Répondre à ce message

  • Et super Tintin alors ?
    28 août 2008 15:13, par LO

    Un site qui devrait tintiller Moulinsart :

    http://www.supertintin.com/

    Répondre à ce message

    • Répondu le 29 août 2008 à  00:40 :

      Et pourquoi ne pas harceler Moulinsart à notre tour ? Créons tous, c’est à dire chacun, un blog ou site sur Tintin, en y postant des images (copyrightées bien-sûr).Avec 300 ou 500 voire 1000 sites à inspecter et contrecarrer, Moulinsart finira par perdre cette guerre des nerfs. Il est très simple d’ouvrir un blog, et même pas nécessaire d’y être assidu, une idée à creuser non ?

      Répondre à ce message

  • Moulinsart est affligeant, ils ont choisi de suicider Tintin. Ne serait-il pas possible d’attaquer Moulinsart en justice pour leur retirer la garde de Tintin, comme on enlève les enfants à des parents maltraitants ?

    Répondre à ce message

  • « ObjectifTintin.com » ferme ses portes le 15 septembre 2008
    28 août 2008 19:07, par marcelinswitch

    Une réaction scandaleuse de Moulinsart.

    Bafouer les passionnés ainsi, c’est piétiner Hergé !
    C’est vraiment triste.
    Triste pour Tintin.
    Triste pour les passionnés d’ObjectifTintin.com, qui font vivre l’oeuvre d’Hergé.

    Répondre à ce message

  • Moulin à fric fait pitié...
    Etre aussi idiot ça ne s’invente pas...
    Vraiment j’ai pitié pour ces petites gens qui ne représentent vraiment rien...

    Répondre à ce message

  • Je crois que "Moulin à fric" tient à se démarquer sciemment de l’ancien lectorat de Tintin et mise tout sur la prochaine production hollywoodienne. Soyons clair, la survie de cette entreprise ne peut résider sur la vente seule des albums de Tintin.

    Mais on peut toujours comparer... Je vis à l’étranger. Dans ce pays fut créé aussi une superbe bd, Moumine- largement méconnue en francophonie mais terriblement populaire dans les pays anglo-saxons et au Japon (nb : cette bd reçue le prix du patrimoine cette année à Angoulême)

    Il est clair que ce genre d’entreprise est toujours en train de protéger son image. Seule différence, Moumine produit toujours des erzats de l’oeuvre originale (principalement des adaptations de la série d’animation japonaise tirées de l’oeuvre originale). Tout ça est bien sur très, très edulcoré par rapport à l’oeuvre originale. Moomin Characters TM a choisi depuis longtemps la voie de la commercialisation plein-pot.

    Mais le public est présent, un parent avec son image empreinte de nostalgie de sa bd d’enfance peut en parler à ses rejetons : il suffit d’allumer la télé et pof ! tous les jours depuis 20 ans cette série tourne en boucle à 18h30.

    Alors, d’où vient la "faute" si faute il y a. Non, Hergé malgré les apparences n’était pas humble -c’est le moins que l’on puisse dire...

    Tintin est mort et enterré et ne peut vivre que du bouche à oreille, ou sur la force -incontestable- de son graphisme. Moumine et les ayants-droits on choisit une autre voie car Tove Jansonn -la créatrice de la série- délégua depuis longtemps ses pouvoirs ( ce fut son frêre, Lars, qui assuma la continuité de la série). Je veux dire, on parle ici moins de personnages de bd que de profils de chefs d’entreprise.

    Bien entendu Moomin Characters TM ne sont pas des anges de compassion, ils ont fait fermer aussi des sites où les auteurs -notamment- avaient remplacé les dialogues de la série animée japonaise par des propos pornographiques et scandaleux. Hilarant ! (Ces 2 lascars sont maintenant 2 profils incontournables de la vie culturelle)

    Une disgression sur le thème, Tove Jansonn -peintre, romancière, dessinatrice maudissait le jour où elle créa ce personnage de bd qui lui assura pourtant une vie en dehors de toute contrainte financière. Elle passa le plus clair de sa vie isolée sur une île avec sa compagne.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Sergio Salma le 31 août 2008 à  17:02 :

      Je suis tout à fait d’accord avec Alex. Il ne faut pas blâmer les ayant-droits pour une supposée mauvaise gestion. Avec un musée qui s’annonce impressionnant et des projets avec Spielberg notamment, il faut avouer que la barque est bien menée !
      On peut être exaspéré ; en réalité, ce ne sont pas nos affaires. Le problème avec Tintin , ou avec tout oeuvre artistique, c’est qu’on y est intimement attachés et qu’on se sent le droit de donner son avis.

      Cette volonté de tout contrôler est étonnante, l’action est excessive mais son but je crois est simple ; ils se sont donné un mot d’ordre pour éviter la dérive des images utilisées à tort et à travers. Plutôt que de tolérer certaines utilisations et en interdire d’autres, c’est un blocus total plus facile à gérer malgré le nombre d’interventions.

      On reproche aux ayant-droits de risquer de faire tomber Tintin dans l’oubli. Quelle méprise. Un site de passionnés , un livre pointu, une exégèse ...tout cela pourrait continuer à être fait mais ne touchera que quelques centaines de personnes. L’ambition est tout autre : en espérant que les films soient réussis, bien distribués , bien produits, ce sont des millions de personnes qui seront touchées. Cette simple franchise aura un impact mondial.

      Sur un site d’amateurs de bandes dessinées, c’est l’oeuvre de bande dessinée qui nous importe. Personnellement je ne voue aucun culte à l’oeuvre. Je la considère comme géniale mais ce qu’elle risque de devenir m’indiffère. On a bien accepté d’avoir des chaussettes et des polos avec toutes sortes de personnages de fiction.

      Je pense toutefois que derrière tout ça, il y a aussi une passion ; celle de faire vivre l’univers de Tintin. Evidemment on sera bien loin des pages, des séquences, des albums qui nous ont fait vibrer . Les souvenirs de notre lecture doivent rester intacts mais il faut s’ouvrir à de nouvelles options.

      On a aimé des dizaines de films qui à la base étaient des romans. On a purement et simplement oublié le livre qui était pourtant la source, le matériau initial même quand ce livre était réussi et qu’il se suffisait à lui-même.

      Répondre à ce message