Premier bilan positif pour le Musée de la BD d’Angoulême : près de 60.000 visiteurs

20 juin 2010 0 commentaire

Pour fêter la première année d’existence du nouveau Musée de la BD d’Angoulême, Gilles Ciment (directeur de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image qui gère l’établissement) a souhaité présenter le bilan de la fréquentation du seul musée consacré au 9ème art en France.

Depuis le printemps dernier, 59 485 visiteurs ont ainsi passé les portes des chais rénovés qui accueillent désormais le fond des quelques 8 000 originaux conservés. Un chiffre qui correspond, à peu de visiteurs près, à la fréquentation moyenne des musées en France (source du ministère de la culture) et qui dépasse la barre des 50 000, l’objectif que Gilles Ciment visait pour le premier exercice.
Premier bilan positif pour le Musée de la BD d'Angoulême : près de 60.000 visiteurs
Certes, le musée de la bande dessinée ne fait pas encore partie du top des musées de province en terme de fréquentation, mais les résultats sont plutôt encourageants pour un nouveau venu. Ils représentent d’ailleurs déjà 10% de l’ensemble des entrées des musées de Poitou-Charente. La notoriété et le degré d’attraction du musée sont eux aussi à un bon niveau puisque 42% des visiteurs n’habitent pas le département et 8% viennent même de l’étranger. Manifestement, si l’établissement est isolé géographiquement, il ne l’est pas en terme de visibilité médiatique.

A noter toutefois que les 60 000 visiteurs annuels du musée ne profiteront pas tous à son budget. En analysant les chiffres, on s’aperçoit en effet que seule une petite moitié des entrées sont payantes (sur 60 000 visiteurs, 4 000 proviennent d’ateliers pratiques et 26 400 sont entrés gratuitement – 1er dimanche du mois, nuit des musées, moins de 18 ans, etc). Un problème loin d’être anodin qui s’ajoute à celui, encore plus sérieux et récurrent pour le moment, de la stabilité du poste de conservateur que nous avions récemment évoqué ici.

On guettera donc évidemment les chiffres du prochain exercice pour déterminer si le musée de la bande dessinée prend le chemin de la cour des grands en se rapprochant du top 60 des musées français, qui culminent à plus de 100 000 entrées annuelles. Ce sera peut-être un peu grâce aux visiteurs de ce dimanche, qui savent que pour fêter son anniversaire, le musée a décidé de se laisser visiter aujourd’hui gratuitement.

THL

Photo : DR. (c) CIBDI.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?