Stromae en Une de Charlie Hebdo : "C’était de l’humour noir" dit Riss

1er avril 2016 1 commentaire

C’est le scandale de la semaine : la couverture de Charlie Hebdo signée Riss consacrée aux attentats de Belgique qui imagine le père du chanteur dispersé façon puzzle par une bombe.

Pas de chance : Si l’on en croit certains médias bien renseignés, il aurait été lui aussi débité en morceaux pendant le génocide des Tutsis au Rwanda.

Maladroit, Riss s’en est aussitôt excusé dans un communiqué, s’emêtrant encore davantage dans sa ligne : "C’était de l’humour noir" a-t-il déclaré.

M. Bienvenu Mbutu Mondondo a aussitôt porté plainte auprès de la LICRA.

DP


QUOI ? IL N’EST PAS FRAIS MON POISSON ?

Et oui, beaucoup d’entre vous ont observé que nous étions le 1er avril, le jour des farces et chaque année, nos lecteurs le savent, nous produisons quelques poissons.

Plusieurs de nos informations d’aujourd’hui avaient le fumet d’un hareng saur...

Nous demandons aux victimes de ces plaisanteries de bien vouloir nous excuser. Idem pour les agences de presse et les chers collègues qui reprennent nos dépêches (à la ligne).

En substance, l’expression "C’est de l’humour noir" n’a pas été prononcée par Riss mais par l’historien des médias Christian Delporte dans une interview pour le Figaro

La rédaction d’ACTUABD.com

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :