Tintin en tahitien

20 février 2004 1 commentaire Nos dossiers

Depuis plusieurs années, il existe des versions de Tintin dans de nombreuses langues, et notamment en langues locales, comme le picard, par exemple. Il faut savoir qu’Astérix vend en Allemagne autant d’exemplaires dans les idiomes locaux (saxon, souabe, etc.) que dans la version allemande classique. Casterman a l’air de suivre cette politique désormais en permettant aux jeunes Tahitiens de s’approprier leur langue avec les aventures de notre petit reporter belge. De Gaulle déclara, si l’on en croit André Malraux : « Au fond, mon seul rival international, c’est Tintin ». Il ne croyait pas si bien dire.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :