« Un monde de bulles » déterre les pavés BD de Mai 68

30 avril 2008 6 commentaires

Sur Public Sénat, l’émission de Jean-Philippe Lefèvre Un Monde de Bulles fait une spéciale « Mai 68 ». Il y a les « derniers poilus » comme dit Cabu : Tardi et Dominique Grange, auteurs d’un joli « 1968-2008 : N’effacez pas nos traces » (Casterman), Cestac qui raconte ses souvenirs de taule soixante-huitarde également consignés dans le Pilote Spécial Mai 68 (Dargaud), tandis que l’auteur du Grand Duduche évoque sa collaboration au mâtin journal, à l’occasion de la publication du livre qui vient de paraître chez Actes Sud (avec Laurence Garcia) : Cabu 68.

Mathieu Sapin est un autre des auteurs Dargaud présents ayant collaboré à ce collectif. Comme Arnaud Bureau et Alexandre Franc qui font ici leur première télé en évoquant leur album « Mai 68, histoire d’un printemps » (Ed. Berg International), il fait partie de ces gens qui n’étaient pas nés au moment des évènements.

Franck Biancarelli et Jean Wacquet aussi, sans doute, qui représentent leur « Mai 68, le pavé de la BD  » sorti hier, le 30 avril, chez Soleil où une quinzaine d’auteurs ont arpégé sur le sujet. Une mention spéciale à Farid Boudjellal qui a reconstitué les kiosques de Mai 68 : « Ça a pris un temps fou pour retrouver les revues qui nous intéressaient témoigne le dessinateur. Martine [Lagardette] dont le nom n’est malheureusement pas spécifié en haut du titre est journaliste, a fait son enquête. Beaucoup de couvertures que nous avons trouvées ont été téléchargées sur le Net. Martine Lagardette et moi avons dû faire appel à nos contacts, des anciens de 68, pour les couvertures les plus rares. Après, nous avons fait le tri pour donner le film des évènements à travers ces unes qu’il s’agissait de restituer dans leur contexte historique qui nous a amené bien au-delà du mouvement étudiant, privilégiant tout ce qui avait une résonance actuelle. Ces cinq pages nous ont épuisés. »

Un magazine devrait sortir en kiosque ces jours-ci pour accompagner la sortie de l’album. Grâce à lui, vous saurez tout sur « L’Affaire » entre René Goscinny et ses petits camarades dessinateurs et sur les goûts bédéphiliques de deux des figures du mouvement de Mai 68 : Daniel Cohn-Bendit et André Glucksman.

DP

Mai 68 : sous les pavés, des bulles
Vendredi 2 mai à 23 heures sur Public Sénat

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
6 Messages :
  • êtes vous certain d’avoir vu des gens de chez Soleil dans cette émission ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 5 mai 2008 à  19:56 :

      Effectivement, ils brillaient par leur absence. Vous remarquerez que l’article annonçait l’émission. Nous sommes partis du communiqué qui nous a été fourni.

      Si Jean Wacquet et Frank Biancarelli étaient absents, Monsieur B, l’auteur de Mai 68, la vérité (Editions Vents d’Ouest) était en revanche présent.

      Il est visible avec les autres invités sur le site de Public Sénat.

      Nous vous reparlerons des uns et de l’autre.

      Répondre à ce message

  • Je n’ai pas vu en librairie le livre dont vous parlez à la fin de votre article (celui qui concerne Goscinny) ; est-il paru ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 27 mai 2008 à  15:52 :

      Ce n’est pas un livre, c’est une revue. Oui, elle est disponible en kiosque.

      Répondre à ce message

      • Répondu par juju1 le 27 mai 2008 à  21:42 :

        Merci. Comment s’appelle cette revue (désolé pour les questions) ?

        Répondre à ce message

        • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 27 mai 2008 à  22:07 :

          Ben... Mai 68 ! (hors série Lanfeust Mag)

          Répondre à ce message