L’éditeur DC Comics, en pleine restructuration éditoriale, annonce l’annulation de plusieurs séries.

16 septembre 2015 1 commentaire

C’était prévisible : après un manque à gagner de deux millions de dollars dans les prévisions budgétaires de l’exercice 2014-2015, l’éditeur DC Comics réduit la voilure et arrête des séries avant le terme initialement prévu.

Tout d’abord, l’éditeur a annoncé que ce seront cinq séries qui feront les frais de cette restructuration éditoriale :

L'éditeur DC Comics, en pleine restructuration éditoriale, annonce l'annulation de plusieurs séries. Justice League United qui prendra fin en décembre prochain à son seizième numéro
- The Omega Men à l’épisode 7
- La série Lobo,à son numéro 13
-  Gotham By Midnight après 12 numéros
- Doomed
- DC You de la nouvelle gamme DC, après 6 numéros

Mais on apprend tout juste que trois autres titres seront annulés dans le même élan. Ainsi, la série vintage-pop :Batman’66, comme la série Sensation Comics Featuring Wonder Woman verront leur dernier numéro en décembre aussi, tandis que Green Lantern:The Lost Army se terminera en novembre après 6 numéros,malgré des intrigues en cours.

© DC Comics

Chose tout aussi prévisible, on subodorait que DC Comics allait tenter de rebondir avec son événement de novembre 2015 qui conclut la fameuse trilogie sur Batman orchestrée par Frank Miller, le très attendu Dark Knight III:The Master Race,série en huit numéros coécrite par Miller et Brian Azzarrello, dessinée par Andy Kubert avec un encrage Klaus Janson. Banco ! L’éditeur en profite en effet et tente au passage de se refaire la cerise en capitalisant au maximum dessus !

Dark Knight III:The Master Race, dès le 25 novembre 2015 aux USA. Les fans-collectionneurs sont dans les starting-blocks. © DC Comics

C’est pas moins d’une trentaine de couvertures variantes qui sont annoncées pour faire frétiller les fans avides de compléter leur chère (dans tous les sens du terme du coup) collection.

Une pléiade de dessinateurs-vedettes sont convoqués à l’occasion et il y a du beau monde :Jae Lee, Paul Pope, Darwyn Cooke, Dave Finch, Neal Adams, Brian Bolland, John Cassaday, Adam Hughes,Terry Dodson...

Sean Murphy, comme 35 autres artistes invités, donne sa version de l’événement qui voit Batman et Superman s’affronter sans pitié. ©DC Comics

Quelques noms sont bien connus des lecteurs franco-belges .L’éditeur, malin, connaissant son affaire, compte bien en faire une véritable fête de la moisson puisque toutes ces couvertures variantes seront associées à des distributeurs de comics bien précis qui auront droit chacun à une couverture qui leur sera propre

Voilà un de ces jeux du chat et de la souris, pour se procurer toutes les versions, propre à enflammer les esprits des fans en délire de l’homme chauve-souris !

L’important dans l’histoire, c’est que chacun devrait ronronner de plaisir...

PA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Bonsoir Pascal !
    Merci pour cette information. Le grand déménagement a couté plus cher que prévu, il semble en effet que prés d’un salarié sur deux de New-York ait refusé de suivre (source LA Voice). D’où sans doute de nombreux frais de licenciement, de déménagement et de recrutement de nouveaux collaborateurs pour Burbanke.
    Ceci dit, DC appartient à une puissante holding financière, pour laquelle 2 M$ ne représentent qu’une broutille. Combien rapportent les feuilletons Télé ??
    On peut donc s’étonner de cet arrêt brutal de titres, même si je suspecte les chiffres de vente d’être décevants. Il faut parfois du temps à une série pour s’installer, notamment grâce au buzz.
    Et cette multitude de variant-covers nous laisse indifférents. Avec un peu de chance, Urban Comics nous en présentera leur totalité dans la version française

    Répondre à ce message