"7 Seeds" de Yumi Tamura adapté... sur Netflix !

27 novembre 2018 1 commentaire

7 Seeds, de Yumi Tamura, c’est à la fois l’un des plus beaux mangas de ces dernières décennies et un échec éditorial des plus terribles en France. La mangaka, publiée dans le mensuel Flowers de Shogakukan, propose des shojo d’aventure qui tendent vers le josei, ciblant un lectorat féminin plus mature.

Après Basara, fresque épique en 27 volumes parue chez Kana, Yumi Tamura publia sur plus de 15 ans (!), entre 2001 et 2017, 7 Seeds, récit post-apocalyptique narrant les tentatives de survie de divers groupes d’adolescents plusieurs décennies après qu’une catastrophe anéantit totalement l’humanité.

"7 Seeds" de Yumi Tamura adapté... sur Netflix !
La couverture du tome 10, le dernier paru en France

Pika entama la publication de la série en 2008, un an après qu’elle reçut le prix Shogakukan du meilleur shojo. Mais le dixième volume fut le dernier publié par l’éditeur français en 2010 avant l’annonce de l’arrêt pur et simple de la publication en 2012. La série, terminée au Japon, compte ainsi 35 volumes et Yumi Tamura a même entamé depuis fin 2017 sa nouvelle série !

C’est dans ce contexte que la plateforme Netflix, qui propose des ancrages partout dans le monde, annonce, selon le site Animenews, la mise en œuvre d’une adaptation animé de 7 Seeds, en marge donc des circuits classiques de l’animation japonaise. Rappelons que ce n’est pas la première incursion de Netflix du côté du manga puisque La Cantine de Minuit fut adapté en 2016, mais en version live cette fois.

Il nous prend alors de rêver, si cela devait se concrétiser, de voir un éditeur reprendre le flambeau de Pika pour proposer au public français une nouvelle édition de cette saga d’exception, à nos yeux un des sommets du genre.

AP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • "7 Seeds" de Yumi Tamura adapté... sur Netflix !
    28 novembre 00:13, par Guillaume Boutet

    En voilà une annonce aussi inattendue que gratifiante pour ce formidable shôjo manga d’aventure qui s’est totalement et injustement planté en France.
    Très heureux en tant cas si cette adaptation permet de rappeler par chez nous le nom de Yumi Tamura, l’une de mes auteures shôjo/josei favorite.

    Répondre à ce message