Christophe Blain se retire à son tour de l’Eco-Fauve Raja

13 février 2022 Actualité 5 Commentaires
✏️ Christophe Blain France 🛒 Acheter

UNE POLÉMIQUE SANS FIN. Faisant suite à Étienne Davodeau et son Droit du sol (Ed. Fururopolis), Christophe Blain, l’auteur d’Un Monde sans fin (avec Jean-Marc Jancovici, Ed. Dargaud), demande, dans un communiqué publié sur sa page Facebook, que son album soit retiré de la sélection du Prix Eco-Fauve-Raja.

Décidément, plus de festival d’Angoulême sans polémique ! Cette fois, c’est au tour du poids lourd Christophe Blain de bloquer la route de l’Eco-Fauve Raja. Avec un tel titre, qui caracole en tête des ventes depuis plusieurs semaines, retiré de la liste des nominés, comment le FIBD arrivera à reconstituer un nouveau jury dans un délai d’un mois, en se passant de ces titres indispensables au débat ?

Christophe Blain prend soin de signaler que ce n’est ni l’entreprise, ni non plus le principe du mécénat qui est en cause ici, mais le « souhait que [leur] livre puisse être interprété comme une caution écologique… »

Sauf qu’à ce stade, ce prix est entaché d’un tel scandale que l’on voit mal comment le FIBD ne peut pas le retirer, quitte à y revenir avec un nouvel angle d’attaque. Les communicants vont devoir carburer, ce qui n’arrangera pas davantage leur empreinte écologique…

DP

Christophe Blain se retire à son tour de l'Eco-Fauve Raja  Lire sur ActuabD la chronique d’Un Monde sans fin

-  Lire sur ActuaBD la chronique de Droit du Sol

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


🛒 Acheter

Code EAN :

A lire aussi sur ActuaBD :

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Christophe Bain se retire à son tour de l’Eco-Fauve Raja
    13 février 10:32, par Frédéric HOJLO

    Et c’est au tour d’Etienne Lécroart et Ivar Ekeland de retirer leur livre Urgence climatique de cette compétition, comme annoncé par le dessinateur ce samedi 12 février.

    Plus de jury, une sélection réduite à 4 livres, et pas des moindres, sur les 7 de départ... Le FIBD va devoir vite trouver une alternative pour ne pas friser le ridicule.

    Répondre à ce message

    • Répondu par ted le 13 février à  10:36 :

      Christophe Blain est un sacré tartuffe. Son album plaidoyer pro-nucléaire s’est mieux vendu que le Zemmour et le Houellebecq. Il n’a effectivement pas besoin d’une médaille en chocolat supplémentaire.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Henri Khanan le 13 février à  21:27 :

        Exact, plusieurs fois nominé et primé au FIBD, comme Davodeau ! Iles peuvent se permettre cette jolie posture intégriste (pas besoin d’une médaille en chocolat à la menthe de plus), pour ma part, Raja fabrique des cartons recyclables, nécessaires pour transporter les albums !! Il n’est pas honteux d’avoir un tel sponsor ! Et le FIBD a besoin de sponsors pour équilibrer ses comptes. Je déplore cependant l’émergence de ce nouveau Fauve qui vient concurrencer le Prix Tournesol de Frémion, bien antérieur !

        Répondre à ce message

      • Répondu le 14 février à  08:50 :

        Mieux vendu. Tant mieux pour Blain et Jancovici mais c’est quoi le bilan carbone d’un tel best-seller ?

        Répondre à ce message

  • Pouvez-vous corriger le nom de Christophe Blain dans le titre ?

    Répondre à ce message