En avant-première au Festival BD de Bastia, le Space Opera sérigraphié « Cosmolitude 2021 »

21 juillet 2021 0 commentaire Actualité
Classification : tout public

OMNI. Présenté en clôture du prochain Festival BD à Bastia , le samedi 18 septembre à 20h30, le « Cosmolitude 2021 » est annoncé comme un spectacle protéiforme, un « Objet Musical Non Identifié » qui se décline de façon combinée sous la forme d’un roman graphique de Yann Le Borgne, d’un album musical du Jakez Orkeztra et d’un spectacle musical et visuel, incluant sérigraphie en direct et mapping. Il prendra place au théâtre de Bastia.

Résolument transmédia, « Cosmolitude 2021 » est d’abord un spectacle musical du Jakez Orkeztra, un orchestre corse qui existe depuis une dizaine d’années et a déjà sorti trois albums musicaux. Le spectacle est d’abord sérigraphié en direct par Yann Le Borgne et le maître-sérigraphe Christian Humbert-Droz. De la composition de départ naissent ensuite un album musical du Jakez et une bande dessinée de Yann Le Borgne.

Selon les propres mots de Jacky Le Menn, chanteur, parolier et guitariste du Jakez Orkeztra, « l’ensemble musical se présente comme une suite mêlant des chansons et des morceaux instrumentaux. Le style musical est très différent de ce que je compose habituellement pour le Jakez Orkeztra. On s’approche d’ambiances pop ou rock pour les chansons et des parties instrumentales très mélancoliques. L’histoire se présente comme un cycle émaillé de sauts dans le temps et l’espace à la manière d’un récit fractal. Un cosmonaute en perdition se remémore des moments clefs de son existence sur terre et la violence d’une société où l’individu représente parfois si peu. »

En préparation depuis septembre 2020 dans le cadre de plusieurs résidences d’artistes en Corse et à Genève, le livre – en cours de production dans l’atelier de sérigraphie Drozophile – et l’album musical sont en pleine finalisation. Celui-ci devrait être financé à 50 % par la Collectivité de Corse et à 50 % par une campagne Ulule.

« Plusieurs tableaux musicaux et visuels forment une suite enchaînée dans un kaléidoscope spatiotemporel où se répondent passé et futur, proche et lointain, dit le communiqué. Petit à petit une histoire s’imprime, couche après couche, et raconte une vie parmi tant d’autres possibles. » On est curieux de voir ça.

AD

Voir en ligne : Le teaser de l’événement est disponible ici

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.