Le 19e prix Tournesol décerné au "Parfum des hommes" de de Kim Su-Bak

7 février 2015 0 commentaire

Depuis 1997, le parti écologiste français Les Verts, devenu Europe-Écologie-Les Verts, décerne, en marge du palmarès officiel du festival international de la bande dessinée d’Angoulême, le Prix Tournesol.

Il est décerné chaque année par un jury différent, composé d’écologistes, de journalistes et d’artistes de trois pays francophones. Un prix qui "récompense un album paru dans l’année considéré comme le plus sensible aux problématiques écologiques ou le plus porteur de valeurs comme la justice sociale, la défense des minorités et la citoyenneté" sous l’œil expert d’Yves Frémion, personnalité du monde de la bande dessinée, ancien député européen et ex-conseiller régional vert mais aussi secrétaire du Prix Tournesol.

Un prix 2015, présidé cette année par Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d’Europe-Écologie-Les Verts qui a déjà récompensé par le passé des auteurs comme F’murr, René Follet, Mézières et Christin, Leo pour n’en citer que quelques-uns parmi les plus connus, des plus évidents comme Joe Sacco ou Davodeau mais aussi Otto T.et Grégory Jarry, Alexis Horellou et Delphine Le Lay sans oublier le mangaka aujourd’hui disparu Keiji Nakazawa et son Gen d’Hiroshima .Un exemple d’ouverture.

Choisi le 30 janvier dernier dans une sélection de huit titres, c’est le manhwa indépendant, engagé et polémique, Le Parfum des hommes, de Kim Su-Bak chez l’éditeur suisse Atrabile qui a remporté le prix.

Kim Su-Bak, s’était fait connaitre avec un autre récit social : Quitter la ville. Le Parfum des Hommes raconte l’histoire authentique, et exemplaire par bien des points, de Yumi, ,jeune sud coréenne de 18 ans, tout juste embauchée comme ouvrière dans une usine de la multinationale Samsung qui, au bout de deux ans de travail dans cette unité spécialisée dans les semi-conducteurs connaît de graves soucis de santé.

Atteinte de leucémie la jeune fille décède .Son père Sang-ki Hwang se bat pour faire reconnaître que c’est en l’exposant, sans protection, à des matières hautement toxiques que Samsung est responsable de la mort de Yuni et de l’état de santé de bien d’autres ouvrières. Il rameute médias et politique danscette lutte entre le pot de terre et le pot de fer. Mais face à la puissance de Samsung en Corée du Sud...

PA

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

 Le 19e prix Tournesol décerné au "Parfum des hommes" de de Kim Su-Bak
"Le Parfum des hommes", de Kim Su-Bak chez l’éditeur suisse Atrabile.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?