Le Congo en bande dessinée

20 avril 2021 9 commentaires

EXPOSITION. Du 1er au 30 septembre prochains, le musée africain de Namur explorera les liens entre la bande dessinée et le Congo dans le cadre d’une exposition intitulée « Le Congo mis en cases ».

L’idée derrière cette exposition est d’explorer l’image et la représentation du Congo dans le prisme de la bande dessinée, interroger sur les liens entre la bande dessinée et un territoire. L’exposition «  vise à présenter au public un point de vue comparatif entre artistes européens et Congolais autour des mêmes thématiques. » explique Christophe Cassiau-haurie, spécialiste de la BD africaine et directeur de la collection BD aux éditions L’Harmattan, conseiller scientifique auprès de François Poncelet, le directeur du musée.

Une exposition qui met en lumière les liens historiques entre la Belgique et le Congo qui en plus de cela se dote d’une magnifique affiche signée Dany.

FRsl

Voir en ligne : Le site de MusAfrica de Namur en Belgique

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
9 Messages :
  • Le Congo en bande dessinée
    26 avril 05:32, par Milles Sabords

    Une fois de plus, Dany démontre l’étendue de sa pallette graphique, absolument tout terrain ! Un album, avec pour cadre l’Afrique comme dans le style de l’affiche, on en rêverait ! Je dirais presque que cette affiche ressemble déjà à une couverture d’album, avec son personnage central...

    Répondre à ce message

    • Répondu le 26 avril à  07:22 :

      Il l’a fait, c’est Equator.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 26 avril à  07:25 :

        Ouais… bizarre de représenter une fois de plus un européen sur l’affiche d’une expo consacrée à l’Afrique. Et tout droit sorti de ses BD des années 70. On aurait pu imaginer de confier l’affiche à un dessinateur africain, non ? Ils sont nombreux et talentueux.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 26 avril à  08:12 :

          Le truc gênant aussi c’est que le "Congo" tout seul, ça n’existe plus. C’est une vue de l’esprit de l’ancien colonisateur belge. Aujourd’hui ; il y a deux pays, la RDC, appelée aussi Congo-Kinshasa et la République du Congo, qu’on appelle Congo-Brazzaville.

          Répondre à ce message

          • Répondu par Milles Sabords le 26 avril à  09:54 :

            Et pourquoi pas une BD sur le Congo des années 70, pour dénoncer les tragédies du passé, qui sont encore malheureusement très présentes sur le continent Africain ? L’affiche de Dany y correspond parfaitement, et un album sur le sujet, encore plus !

            Répondre à ce message

        • Répondu par Tsss le 26 avril à  10:43 :

          Absolument rien de bizarre, c’est une exposition qui met en lumière les liens historiques entre la Belgique et le Congo, il est question de colonies, d’européens en Afrique.

          Répondre à ce message

          • Répondu le 26 avril à  12:30 :

            L’indépendance de l’ancien Congo belge, c’est 1960, pas 1970. Sur l’affiche, le personnage représenté n’est visiblement pas un colon des années 60 ou d’avant. Comme tous les personnages dessinés par Dany, il est figé dans les années 70. On peut imaginer que c’est un belge resté sur place après l’indépendance. Dans tous les cas, c’est maladroit et européo-centré. Comme le titre de l’exposition.

            Répondre à ce message

            • Répondu par Phildar le 26 avril à  17:03 :

              Au cas où ça vous aurait échappé, l’expo a lieu à Namur, en Belgique. Et le perso n’est pas du tout habillé 70’, d’ailleurs on s’habille toujours comme ça aujourd’hui, mais si on cherche la petite bête c’est plus fin 80 et années 90. Faut arrêter de foutre de la cancel culture partout, surtout quand ça n’a pas sa place.

              Répondre à ce message

            • Répondu par Milles Sabords le 26 avril à  17:36 :

              N’empêche, un album sur l’Afrique, avec cette couverture de Dany et bien sûr un bon scénario, ça aurait de la gueule et j’achète ! J’ai beaucoup moins apprécié le travail de Simon sur KIVU de Van Hamme. La colorisation affreuse et le dessin plus "contraint" de Simon sur du contemporain, bof, je préfère la fluidité de Dany. Le scénario de Van Hamme aussi ne m’a pas convaincu, beaucoup trop de poncifs dégoulinants de bon sentiments. On aurait cru un album écrit dans les années 70.

              Répondre à ce message