Macherot (Sibylline) au Sablon (Bruxelles)

6 avril 2015 0 commentaire

La Galerie Bruxelles-Paris inaugurait jeudi dernier son tout nouvel espace dans le quartier du Sablon, à Bruxelles, en exposant les planches de l’une des séries de l’âge d’or du journal de Spirou. Une trentaine de planches de Sibylline de Raymond Macherot, toutes périodes confondues, étaient présentées au public. Sibylline, une œuvre poétique et sensible de Macherot a fait, on s’en rappelle, les beaux jours du journal de Spirou entre 1965 et 1990.

Macherot (Sibylline) au Sablon (Bruxelles)
(c) Yves Declercq

Auparavant, le dessinateur verviétois avait créé en 1954, Chlorophylle, sa première bande dessinée animalière pour le journal de Tintin avant de poursuivre avec Chaminou dans Spirou

Les premiers albums de Sybilline sont moins hard boiled que Chaminou, plus bucoliques, proches de l’univers de Chlorophylle. Sur la fin de sa carrière, affaibli par la dépression, Macherot va demander à Paul Deliège (Bobo) de lui écrire ses scénarios. Les ambiances de la série deviennent plus sombres, plus inquiétantes, plus cyniques, voire surnaturelles. Le graphisme de Macherot suit l’évolution narrative de la série et devient plus noir et charbonneux au fil des années.

Extrait de Sibylline et le Kulgude (Macherot)
(c) Macherot & Flouzemaker

On le sent d’autant mieux en visitant l’exposition, où des planches de Sibylline et la Betterave (1965) côtoient celles de Sibylline et les Cravates noires (1975), le Violon de Zagabor (1984) ou celles de Sibylline et le Kulgude (1985).

Extrait de "Sibylline et les Cravates Noires"
(c) Macherot & Flouzemaker.

Notons également que la galerie expose une vingtaine de planches de la reprise de la série par André Taymans entre 2006 et 2009.

GD

Exposition Sibylline – Macherot / Taymans
Jusqu’au 29 avril 2015
Galerie Bruxelles-Paris
9, rue de la Paille (Sablon)
B-1000 Bruxelles

Le site de la galerie

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?