Nick Rodwell : « Le Financement du film Tintin n’est plus un problème ! »

16 janvier 2009 3 commentaires

Daniel Couvreur et Patrice Leprince, journalistes au quotidien belge Le Soir ont rencontré dernièrement le patron de Moulinsart. Nick Rodwell, l’époux de Fanny Vlaminck, l’ayant-droit d’Hergé, leur a assuré que le financement de la première adaptation de Tintin par Steven Spielberg n’était plus un problème grâce à l’arrivée de Sony dans la production. Il confie que les derniers détails sur les trois films réalisés par Steven Spielberg et Peter Jackson seront dévoilés à Angoulême, lors du festival de la BD.

Outre les informations que nous vous révélions hier, on apprend que la tête géante de Tintin et Milou, située sur le « Building Tintin », où les éditions du Lombard et la Fondation Raymond Leblanc, ont leurs locaux s’apprête à tourner à nouveau. La mécanique sera remise en fonction le 26 septembre prochain. Une date symbolique puisque l’on se souvient que le premier numéro du journal Tintin est paru ce jour-là… en 1946 !

Dans Le Soir, le directeur artistique de Moulinsart, Michel Bareau, explique ses intentions dans la conception du logo du futur Musée Hergé : « Nous sommes partis des signatures, des marques, des en-têtes, des logos, des pictogrammes laissés par Hergé. Les plus beaux remontaient aux années 1930. […]Au final, le logo synthétise la silhouette du Musée avec l’H du monogramme de Hergé et un profil de Tintin en Amérique. Le lettrage reprend une typographie de 1928 d’Éric Gill dont le style colle parfaitement à celui de Hergé ».

Ce logo est donc né d’une réflexion, n’en déplaise à certains internautes qui s’étaient exprimés sur notre forum.

NA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :