Première bande-annonce pour Avatar 2 !

🛒 Acheter

AVATARS POUR AVATAR : MAIS MIEUX VAUT TARD... Plouf : Avatar : la Voie de l’Eau, voici le titre du, pour le moins, très attendu deuxième épisode de la saga cinématographique Avatar, fomentée avec application et grande persévérance par James Cameron, le cinéaste de la démesure quand il s’agit de raconter les histoires qui lui tiennent à cœur. Saga "cinématographique", James Cameron y tient. À une époque dominée par les plateformes de streaming et petits écrans, il a d’ailleurs affirmé sa position en réservant l’exclusivité de la bande-annonce de son film aux cinémas, pour bien rappeler l’importance de regarder les, et surtout ses films, sur un grand écran, pour lui dans des conditions idéales.

Avatar, quelle aventure ! Une saga de plusieurs films annoncés, des retards de production successifs depuis le développement des suites après le premier sorti en 2009 (!), des reports, efforts, transports (en Nouvelle-Zélande pour les tournages des prises de vues réelles des épisodes 2 et 3), pandémie et consort ... "La Covid nous a impacté, comme tout le monde. On a perdu près de quatre mois et demi. On a donc décalé la sortie d’un an, à décembre 2022. Maintenant, ça ne veut pas dire que nous avons un an de plus pour terminer le film, parce que lorsque nous aurons terminé Avatar 2, on devra s’occuper de terminer Avatar 3." a confié en 2020 James Cameron, à qui les travaux de longue haleine ne semblent pas couper le souffle, créatif.

Première bande-annonce pour Avatar 2 !
© 20th Century Studios, James Cameron.

Bon enfin on y est : Avatar 2 : la Voie de l’Eau sera dans tous les cinémas, les cinémas vous l’avez compris, Cameron insiste, à partir du 14 décembre 2022 !

Donc, si on s’y tient, voici les dates de sortie des suites au premier film :
Avatar 2 : 14 décembre 2022
Avatar 3 : 20 décembre 2024
Avatar 4 : 18 décembre 2026
Avatar 5 : 22 décembre 2028

Soyez patient, on dit que c’est une vertu. Et être vertueux, dans le monde guilleret que l’on nous promet, trop de morale tue le moral, va devenir obligatoire. Ce n’est pas un peu de rêve, aquatique ou autre dans des mondes du futur, qui va faire du tort.

Ho non !

© 20th Century Studios, James Cameron.


- Avatar, c’est aussi de la BD, ici.
- Et encore là.

© Disney Company, Cameron, Dark Horse Comics.
© Disney Company, Cameron, Dark Horse Comics.

PA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


🛒 Acheter

Code EAN :

A lire aussi sur ActuaBD :

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Sérieusement, je ne connais personne qui attend ces suites avec impatience… alors que tous les fans de Star Wars restent hystériques à la moindre annonce, et malgré les fréquentes déceptions.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Pascal Aggabi le 19 mai à  10:26 :

      Le but, plus ou moins avoué, est de battre le record de recette globale du premier épisode, déjà contesté par Avengers : Endgame de Marvel Studios, et même de relancer définitivement l’intérêt pour les salles de cinéma mis à mal par la pandémie de Covid-19 : il se peut donc qu’il y ait quelques personnes, dans le monde, qui attendent ce film et les autres suite...

      De toute manière, que ce soit Avatar, Star Wars ou les films Marvel Studios : toutes ces juteuses licences, comme la plupart des grosses licences, appartiennent à l’Oncle Walt Disney qui va finir, comme l’Oncle Picsou, par ne plus savoir où mettre tout ces dollars qui pleuvent sans interruption. Misère.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 19 mai à  10:58 :

        Oui et j’aime beaucoup l’argument employé de plus en plus souvent, y compris par les critiques, et qui consiste à défendre des blockbusters de plus en plus bâclés et ineptes en disant aux gens : allez-y quand même, il faut sauver le cinéma en salles !!

        Répondre à ce message