Beaux Arts Magazine consacre un hors série aux 75 ans de Spirou

1er septembre 2013 7 commentaires

Après Lucky Luke, après Corto Maltese, c’est au tour de Spirou de faire l’objet d’un hors série, excusez du peu, de Beaux-Arts Magazine à l’occasion de l’été.

C’est toujours une bonne affaire pour les bédéphiles car nous avons ici une sorte de monographie de 128 pages, toutes en couleurs, pour un prix de...8,90 euros. Et, avec son traitement magazine, les articles sont abordables et variés et permettent des angles parfois inédits.

Si l’on n’apprend plus grand chose sur la genèse de la naissance du groom grâce à la monographie de Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault, on peut cependant y revenir et profiter d’une riche iconographie qui parcourt les différentes époques de l’évolution de Spirou : sa naissance avec Rob-Vel, Lafnet et Dumoulin, ses années de guerre avec Jijé, son entrée dans la légende avec Franquin, et sa tumultueuse succession à partir de 1968 jusqu’à aujourd’hui. On leur doit aussi une encyclopédie des personnages de Spirou.

On s’arrêtera sur les beaux textes de Philippe Capart sur Franquin et celui de Pierre Sterckx sur la "règle d’or" de la BD belge qui compare le travail de quelques-uns des grands classiques de la BD belge : Hergé, Jijé, Franquin, Morris, Peyo, Jacobs, Jacques Martin...

"Spirou et la science" et "Spirou et l’art, l’architecture et le design " sont deux autres chapitres essentiels de ce numéro concocté par Rafael Pic.

Une référence incontournable.

DP

Actuellement en kiosque.

Commander cet album chez Amazon

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
7 Messages :
  • Une référence incontournable.

    Et pourtant, hop ! Aisément contournée.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Prof TNJ le 8 septembre 2013 à  17:29 :

      Très bon ouvrage pour le fond, les articles sont intéressants et bien écrits. Malheureusement plusieurs illustrations pourtant très connues sont très mal reproduites.

      Très bon rapport qualité/prix, néanmoins.

      Répondre à ce message

  • Il y en a marre de voir toujours la même chose : commandez chez Amazone !!!!!!
    Et les libraires de vos quartiers qui sont là toujours pour vous conseiller, vous sourire, vous faire vos paquets cadeaux... Qui eux cotisent et payent leurs impôts en France !
    Ils ont les mêmes livres que sur ... et aux MÊMES prix.
    Alors soyez citoyens et achetez près de chez vous.

    Un libraire en colère !

    Répondre à ce message

    • Répondu le 22 septembre 2013 à  15:38 :

      Amazon me dit toujours bonjour, ce qui n’est pas forcément le cas du libraire (je ne généralise pas, mais admettez que les libraires ne sont pas tous des anges polis avec des petits fours quand ils acceuillent les clients).
      Amazon au moins traite tout le monde froidement mais efficacement et poliment.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Hervé le 22 septembre 2013 à  19:24 :

        Amazon me dit toujours bonjour, ce qui n’est pas forcément le cas du libraire (je ne généralise pas, mais admettez que les libraires ne sont pas tous des anges polis avec des petits fours quand ils acceuillent les clients). Amazon au moins traite tout le monde froidement mais efficacement et poliment.

        Lamentable de lire des trucs pareils. Les libraires sont des professionnels du livre, qui connaissent, qui conseillent, qui renseignent, qui font vivre les livres et qui, accessoirement paient leurs impôts en France, contrairement à ces magouilleurs d’Amazon (avec la complicité du Luxembourg).

        Répondre à ce message

        • Répondu le 23 septembre 2013 à  01:25 :

          Allons, ce n’est pas lamentable : c’est hilarant ! En voici un qui croit qu’un algorithme le "traite poliment". Plus sérieusement, je constate que les liens entre ActuaBd et Amazon et la Fnac ont été questionnés à plusieurs reprises récemment. Il y a un flou sur l’Internet entre ce qui est du partenariat et de l’info pratique, c’est une pratique regrettable.

          Répondre à ce message

    • Répondu par ActuaBD le 23 septembre 2013 à  07:36 :

      Nos lecteurs savent tous que ces ouvrages se trouvent en librairie, ne les prenez pas pour des idiots.

      Le lien Amazon et FNAC est un service que nous rendons aux lecteurs éloignés, ceux qui habitent Oulan-Bator, par exemple, ou dans des provinces où les librairies spécialisées sont rares.

      Par ailleurs, nous percevons une rémunération (très faible, de l’ordre de 5%) sur les commandes concrétisées auprès de ces libraires (car Amazon et Fnac sont des libraires, même s’ils ont une dimension industrielle). Normal, puisque nous leur apportons une clientèle.

      La plupart des libraires ne sont pas outillés pour faire des expéditions par correspondance dans un système d’affiliation.

      Ajoutons que naguère, nous avons testé des libraires qui rendaient le même service. Nous n’arrivions pas à être payé de nos factures...

      Répondre à ce message