Le groupe de presse L’Humanité voudrait relancer Pif Gadget ?

13 septembre 2014 11 commentaires

Le directeur du quotidien communiste L’Humanité, Patrick Le Hyarick, a déclaré vendredi sur France Info qu’il serait bien tenté de relancer Pif, le mythique hebdomadaire qui avait succédé à "Vaillant", l’hebdomadaire pour la jeunesse créé par le Parti Communiste en 1945, devenu "Vaillant, le Journal de Pif" puis "Pif Gadget" en février 1969.

Cette dernière formule eut un succès considérable atteignant le million d’exemplaires vendus avec les Pifitos, les fameux pois sauteurs du Mexique qui constituèrent un des gadgets en 1971 (en médaillon). Une histoire formidablement racontée par Gilles Medioni dans Pif, l’histoire complète.

Relancé en 2004 sous la rédaction en chef de François Cortegianni, le titre avait fini par sombrer cinq ans plus tard, devant passer sous les fourches caudines de la liquidation judiciaire. Mais le PCF n’avait jamais lâché la licence du personnage, si bien que sa renaissance est toujours possible.

Dans le contexte d’une presse toujours en difficulté, de plus en plus concurrencée par le Net, cette annonce est étonnante. Peut-être fait-elle l’objet d’un buzz lancé juste avant la fête de l’Huma, oubliée une fois que l’on aura fini de se torcher au... bourre-pif !

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
11 Messages :
  • Pif toute mon enfance... mais même si ce n’est qu’une tentative en vain de le relancer,peu importe, au moins j’aurai été voir dans le dictionnaire et appris une nouvelle expression : fourches caudines !

    Répondre à ce message

  • Le groupe de presse L’Humanité voudrait relancer Pif Gadget ?
    13 septembre 2014 15:43, par La Plume Occulte.

    Il semblerait que la dette résultant de la campagne pour l’élection présidentielle française de 2007 de la candidate du Parti communiste Marie-George Buffet ait joué un rôle dans la disparition de la nouvelle mouture de Pif Gadjet.Une histoire de siphonnage alors que le magazine était viable ,avec des ventes honorables et même plus qu’honorables pendant une certaine période ,tout en convenant de signaler quelques difficultés éditoriales et autres par-ci par-là.

    Une résurrection attendue en tout cas:un retour de l’extrême gauche devrait passablement rééquilibrer la balance de la BD franco-belge un rien bancale depuis un certain temps,hégémonie oblige.Un peu plus de cocos devrait souverainement atténuer le solde négatif imposé par un trop plein de bobos !!

    Allez pour la route un vive la BD libre.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 13 septembre 2014 à  17:05 :

      S il parait je serai intéressé

      Répondre à ce message

      • Répondu par Jocelyn Jalette, Québec le 13 septembre 2014 à  20:17 :

        Moi de même.Je rêve de ce retour et là, il faudra bien cloisonner les actifs du journal par rapport au PCF. J’ai acheté tous les Pifs de 2004 à 2008, sauf le dernier qui ne fut jamais distribué au QUébec.

        Répondre à ce message

    • Répondu par mich le 13 septembre 2014 à  22:26 :

      N’étant ni coco ni bobo, j’adhère néanmoins à votre dernière phrase.
      Une question : qu’y avait-il de communiste dans Pif ?

      Répondre à ce message

      • Répondu par H2O le 14 septembre 2014 à  19:47 :

        Le communisme signifie partage, solidarité, et générosité. Dans la mesure où les hebdos Vaillant-Pif Gadget ont publié de nombreuses histoires dessinées de qualité, qu’attend le PCF (ou n’importe quel autre groupuscule minoritaire propriétaire d’une collection complète en bon état) pour en scanner les pages et les mettre à disposition de l’ensemble des intéréssés, celà de façon gratuite et désintéréssée ?

        Répondre à ce message

      • Répondu le 14 septembre 2014 à  23:37 :

        "Les Pionniers de l’Espérance", "Rahan"...vous devriez vous en êtes fait la réflexion si vous étiez un lecteur de Pif.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 15 septembre 2014 à  01:03 :

          Et Docteur Justice aussi (pendant que dans Spirou Buck Danny éclatait la tronche des "faces de citron", on voit bien la différence).

          Répondre à ce message

    • Répondu par Manu le 15 septembre 2014 à  17:44 :

      Il semblerait que la dette résultant de la campagne pour l’élection ...Une histoire de siphonnage ...

      Bonjour les tentatives de lancer des rumeurs à deux balles, tout est faux, mais je vois que l’anticommunisme est encore une activité à la mode à droite.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 16 septembre 2014 à  01:16 :

        Je ne sais pas si tout est faux -ou tout est vrai. Mais dans un cas comme dans l’autre vous seriez aimable tous 2 de nous citer les sources de vos informations.

        Répondre à ce message

  • Etonnant que certains n’apprennent pas de leurs erreurs. La tentative de 2004 a été un échec comme tout le monde le prédisait, actuellement que la dématérialisation de la presse est devenu un fait bien établi, faut-il parler de courage ou de sottise de remettre le couvert une nouvelle fois ?

    Répondre à ce message