Rides - par Paco Roca - Delcourt

3 avril 2007 0 commentaire
  • La vieillesse n'a pas que des bons côtés. Avec cet album, Paco Roca aborde le quotidien des personnes âgées, notamment touchées par la maladie d'Alzheimer. Un livre plein d'émotions sur un sujet difficile.

Ernest s’imagine encore directeur d’une succursale bancaire. Pourtant la retraite est bien là et depuis longtemps. Mais Ernest a tendance à l’oublier. D’ailleurs, il y a beaucoup de choses qu’il oublie. Son fils n’en peut plus, il décide de le placer dans une résidence pour troisième âge.

Ernest ressent la vie en collectivité comme une épreuve. D’autant plus que la situation est guère reluisante : la quasi totalité des pensionnaires sont atteints de sénilité. Paco Roca a concentré en un seul lieu une galerie de personnages qui s’enfoncent désespérément dans la dégénérescence. Seul Emile y échappe, mais c’est pour mieux abuser de ses colocataires. Les situations sont pitoyables et malheureusement très réalistes. L’auteur pointe des comportements que reconnaîtront tous ceux ayant un proche touché par la maladie d’Alzheimer. Les pages s’effacent petit à petit jusqu’à devenir complètement blanches, les traits s’estompent, mais la vie reste. L’enfance ressurgit pour l’un, le mutisme gagne un autre, des actes insensés sont effectués par un troisième. Ernest décide de se battre pour échapper à la déchéance. Mais le combat est perdu d’avance. Inexorablement, ses facultés lui échappent.
L’auteur livre ici un récit émouvant mais pas larmoyant. Il affronte la réalité avec un regard juste et sa mise en image illustre intelligemment son propos. Cette collection Mirages de Delcourt est décidément bien belle.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?