33e festival BD de Colomiers (31), du 15 au 17 novembre : un programme riche et séduisant.

11 novembre 2019 0 commentaire

Chaque festival doit se faire une place, se distinguer des autres, pour exister. Certains ont la chance d’être bien installés dans le paysage C’est le cas du festival de Colomiers qui, depuis 1984, réunit des artistes connus et d’autres émergents mais toujours prometteurs du 9e art. Ce qui permet au festival d’avoir un plateau assez éclectique.

La BD s’empare de la ville de Colomiers, dans la banlieue de Toulouse. Davantage connu pour les usines d’assemblage d’Airbus et pour ses interminables embouteillages, la ville de Colomiers possède des perles qu’il faut découvrir, comme le Pavillon blanc Henri Molina, la médiathèque et centre d’Art, conçu par l’architecte Rudy Ricciotti, où se déroule un festival BD dont la qualité est reconnue.

Pendant quelques mois, la ville se pare des atours de la BD et propose des expos et des animations, avec en point d’orgue trois journées de rencontre.
Le programme complet est à découvrir sur le site du festival ou sur sa page Facebook.

33e festival BD de Colomiers (31), du 15 au 17 novembre : un programme riche et séduisant.
© Pathé / Lorenzo Mattotti

Pour en avoir un aperçu :
- Cinq expositions, dont une rétrospective hommage au travail de Charles Burns, une très belle exposition sur le travail d’Antoine Maillard, qui a réalisé l’affiche du festival, une présentation des œuvres pour la jeunesse de Sarah Cheveau, une présentation du travail précis et détaillé de Simon Lamouret sur les ouvriers du bâtiment, et une décapante présentation du travail de Derf Backderf autour de son album Punk Rock et Mobile Homes (Ed. Ça & Là).

- Concernant Derf Backderf, le festival propose également de voir ou revoir le film Mon ami Dahmer, sorti en 2017 et inspiré de l’album éponyme de cet auteur, où il raconte les années de lycée passées avec celui qui deviendra un des plus cruels et violents serial killer des USA. 16 novembre à 18h30
Une autre projection dans le cinéma Le central est également proposée, le même jour mais à 16h30 : il ’agit du film de Lorenzo Mattotti La fameuse invasion des ours en Sicile, sorti cette année.

© Antoine Maillard

- (Re-)découvrir le travail de Soia et de Matthias Picard (Jim Curious) à travers un parcours dessiné en ville. A noter que ce dernier a déjà présenté son personnage fétiche à Colomiers en 2012.

- Des rencontres, sur les trois jours. A noter la présence d’Alexandra Zsigmond, ex-directrice artistique au New York Times, qui travaille aujourd’hui à des projets plus personnels. Sa présence montre tout l’éclectisme de ce festival.

- Bien entendu des spectacles, des ateliers et des animations, qu’il serait fastidieux de détailler ici (le classique match d’impro BD n’est pas oublié).

- Mais encore des artistes en résidence, le concours jeunes talents 2019, l’enregistrement en live du Podcast La poudre sur BD & féminisme le dimanche à 11h.

- Et des auteurs ? Oui, une centaine !

JB

Pavillon blanc Henri Molina
1 place Alex Raymond
31770. Colomiers

Renseignements :
Site Internet et page FB du festival
05 61 15 23 82

Informations pratiques :
Ouverture au public :
• Vendredi 15 novembre de 14h à 19h
• Samedi 16 novembre de 10h à 19h
• Dimanche 17 novembre de 10h à 19h
3 €, gratuit pour les moins de 18 ans, les étudiants et les porteurs de la carte Pastel-Tisséo. Règlement uniquement par chèque ou espèces. Pass journée festival 5 € (accès au Hall Comminges et spectacles du jour).

Le magnifique visuel d’Antoine Maillard.
© Antoine Maillard

Voir en ligne : Le site du festival

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?