Frank Miller apporte son soutien à la communauté asiatique victime de violence et de racisme.

23 mars 2021 1 commentaire Actualité
Classification : tout public

VIRUS DE LA HAINE. Frank Miller, véritable légende des Comics, lui-même assez controversé pour ses prises de position parfois rugueuses, apporte son soutien aux victimes de la montée de la violence contre les Asiatiques pendant la pandémie de la COVID-19. Ainsi, sur les réseaux sociaux, il partage un dessin avec le texte « Stop à la haine asiatique ».

Frank Miller c’est un sacré personnage, mais surtout un sacré artiste, un artiste de la BD. Il est connu et acclamé pour des comics comme Daredevil, Batman, Sin City , Wolverine ou 300. C’est comme ça qu’il a largement contribué à façonner la narration séquentielle telle qu’elle se présente aujourd’hui.

Intéressé par ce qui se faisait dans le domaine de la BD partout dans le monde, il a depuis les années 1980 fait grandement évoluer le médium. Avec son style puissant, ses narratifs saccadés et particulièrement prégnants qui, par ailleurs, ont bien ringardisé les bulles de pensée. Mais aussi son découpage précis et évocateur, où il cherche à faire de la bande dessinée et pas autre chose, forcément de moins pertinent dans ce cas précis, l’art de la BD.

Frank Miller apporte son soutien à la communauté asiatique victime de violence et de racisme.
Frank Miller a façonné définitivement le Wolverine moderne, en braquant les projecteurs sur la mythologie et l’iconographie asiatique pour lui donner de l’épaisseur.
© Marvel Comics, Frank Miller, Chris Claremont.

Si vous lisez des comics aujourd’hui ou d’autres styles de bande dessinée, il y a de fortes chances que vous lisiez du Frank Miller dans la machinerie narrative, ou quelque chose qui essaie de s’en approcher, même inconsciemment, tant son empreinte sur le média est forte.

Bien entendu, parmi ses influence fortes, Frank Miller compte la BD asiatique dont il a été l’un des premiers propagandistes chez Dark Horse dans les années 1980. Et tout aussi bien entendu, globalement, toute la mythologie qui entoure ce continent : qu’elle soit esthétique, légendaire ou sociale.

La quintessence de l’influence asiatique de Miller avec la mini-série Ronin.
© DC Comics, Frank Miller.

Mais, et vous l’avez sans doute remarqué, les derniers mois ont été marqués par la crise du Coronavirus. Avec la pandémie de la Covid-19 et son virus chinois qui paralyse les quatre coins du globe - déjà un exploit ! - au point que, pour certains, ça commence à ne plus tourner bien rond dans leurs têtes. Alors il faut des boucs émissaires, comme toujours. Conséquence : depuis un certain temps, les actes de violence et de haine contre les asiatiques se sont multipliés ces derniers mois.

« Stop à la haine asiatique » : Frank Miller redessine son combattant asiatique balafré pour faire passer son message.
© Frank Miller.

Le message de soutien de Miller envers les membres de cette culture qui a largement contribué à construire son art et son imaginaire, fait partie d’une série de déclarations de personnalités reconnues de l’industrie du divertissement, pour montrer leur appui à tous les Américains d’origine asiatique.

En attendant, sûrement, de trouver le vaccin contre le virus de la haine, bien plus dévastateur que celui de la Covid-19, en fait ; vaccin qui devrait de manière bienvenue, contribuer à se débarrasser définitivement du virus de la crétinerie la plus grasse.

PA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :