Joann Sfar en lice pour le Prix Renaudot

12 mai 2020 0 commentaire

RENAUDOT. Après le prix Goncourt 2020 consacré à une biographie d’Hugo Pratt, c’est au tour d’une autre figure du 9e art d’investir l’une des sélections les plus prestigieuses de la littérature française, cette fois en tant qu’écrivain : Joann Sfar est en effet sur la liste des 18 nominés au Prix Renaudot 2020.

C’est la première édition du prix depuis le tremblement de terre Matzneff. Pour rappel, ce dernier avait été lauréat du Prix Renaudot Essai en 2013 pour Séraphin, c’est la fin !, ce qui avait sacrément entaché la réputation du prix lorsque l’affaire concernant le "Hubert Humbert de la Rive Gauche", comme le surnommait Le Point, a éclaté l’année dernière. Plusieurs membres du jury avaient d’ailleurs démissionné de leur poste, Jérôme Garcin en tête.

Autant dire que l’édition 2020 du palmarès s’annonçait la plus soignée possible pour éviter tout remous, ce qui n’interdit de toute évidence pas l’audace : dans la liste des auteurs retenus on retrouve Joann Sfar pour son roman Le Dernier juif d’Europe.

L’auteur, avant tout connu pour son oeuvre en bande dessinée, du Donjon à Blueberry en passant par Le Chat du Rabbin, multi-récompensé de San Diego à Angoulême, deux fois césarisé, démontre ainsi toute la transversalité de son talent.

La concurrence pour le titre s’annonce toutefois rude : il concourt aux côtés d’Elisabeth Barillé (L’École du ciel chez Grasset), Alain Blottière (Azur noir chez Gallimard), Claro (La Maison indigène chez Actes Sud), Xavier Houssin (L’Officier de fortune chez Grasset), Jauffret (Papa de Régis chez le Seuil), Michel Lambert (Je me retournerai souvent chez Pierre-Guillaume de Roux), Philippe Le Guillou (Le Roman inépuisable chez Gallimard), Côme Martin-Karl (La Réaction chez Gallimard), Édouard Moradpour (Ma Louise chez Michel de Maule), Pierre Notte (Les Petites Victoires chez Gallimard), Patricia Reznikov (Amrita chez Flammarion), Antoine Senanque (Que sont nos amis devenus ? chez Grasset) et Georgina Tacou (Évangile des égarés chez Gallimard).

Quand à la sélection essai, on retrouve Thierry Clermont (Barocco Bordello chez le Seuil), Annie Lacroix-Riz (La Non-Épuration en France chez Armand Colin), Virginie Linhart (L’Effet maternel chez Flammarion), et Jean Rouaud (L’Avenir des simples chez Grasset).

JBDP

Joann Sfar en lice pour le Prix Renaudot

Lire deux autres articles analysant les premiers romans de Joann Sfar :
- “L’Éternel”, le ’premier’ roman de Joann Sfar
- Encore quelques nouvelles de Joann Sfar...

En médaillon : © Wikipédia / CC.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?