Kirsi Kinnunen remporte le Prix d’État finlandais de la traductrice étrangère

Classification : tout public

TRADUCTION. Bien connue et reconnue pour ses traductions d’auteurs de BD finlandais en langue française, Kirsi Kinnunen réside en France depuis environ vingt ans. Elle est en pointe depuis longtemps dans le travail de promotion et de reconnaissance de la bande dessinée finlandaise à travers le monde. Elle a logiquement été distinguée hier par le Grand Prix d’État finlandais de la traduction.

Ces dernières années, ce ne sont pas moins de trente trois éditeurs français qui ont choisi de publier des bandes dessinées finlandaises grâce à leurs contacts avec la traductrice. Relativement méconnue chez nous, la bande dessinée finlandaise émerge petit à petit en France, emmenée par des auteurs comme Aapo Rapi, Ville Ranta et surtout Tiitu Takalo, lauréate du dernier grand prix Artémisia en février 2021 pour son roman graphique « Moi, Mikko et Annikki » (Rue de l’échiquier) et dont le dernier ouvrage paru aux éditions Sarbacane « Memento Mori » était un témoignage vibrant sur le traumatisme psychologique vécu des suites d’un AVC.

Kinnunen a réagi en ces termes : « La bande dessinée finlandaise est l’une des plus originales et irrévérencieuses qui soient. Je travaille depuis vingt ans tous azimuts à la faire connaître en France, aussi bien par mes activités de traductrice, de Conseillère culturelle pour la bande dessinée ou d’agente que via un travail de préconisation plus général, et c’est l’une des aventures les plus amusantes et enrichissantes de ma carrière– ou plutôt,non : de toute ma vie ! »

FRsl

Kirsi Kinnunen remporte le Prix d'État finlandais de la traductrice étrangère

Photo médaillon : Aude Debeaurain

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Salut les actuabds, merci pour votre travail, c’est une vraie mine d’information et cela procure beaucoup de plaisir de vous lire depuis Helsinki, si surtout en ce moment ou l’on rêve de pouvoir faire un tour en librairie dans l’ouest de l’europe pour faire des amplettes de bd....
    Kirsi fait un travail énorme de promotion de toutes les sortes de bd crées en Finlande, elle aide tout ce petit monde à se faire connaitre en francophonie et parfois plus loin car certaines publications d’ouvrage finlandais dans le monde anglo-saxon sont dues au fait que les livres aient été publié en français. Elle n’est donc pas seulement une traductrice mais une passeuse. elle permet à la création finlandaise de voyager et de rencontrer.une audience . Qu’un prix d’une institution culturelle la récompense c’est bien, mais il faudrait qu’elle soit rémunérée par le ministère de la culture finlandais pour services rendus et services à venir. Merci pour votre article, bon vent et bonne fin de printemps

    Répondre à ce message