L’affaire des caricatures de Mahomet : Plainte contre Charlie Hebdo et France Soir jugée irrecevable

16 septembre 2006 2 commentaires

On lit dans Le Monde du 14 septembre 2006 que le Tribunal correctionnel de Paris a débouté le mardi 12 septembre la plainte pour « injures raciales » formulée par la Fédération des Associations islamiques d’Afrique, des Comores et des Antilles (FFALA-CA), une fédération qui fait partie du Conseil français du culte musulman (CFCM), contre Charlie Hebdo et France Soir, à la suite de la reproduction des caricatures de Mahomet publiée par une revue danoise.

« Dans son jugement, le tribunal a considéré que la FFAIACA ne pouvait agir sur le fondement de l’incitation à la haine raciale » écrit Le Monde. Le plaignant entend interjeter appel de cette décision.

Rappelons que Charlie Hebdo est toujours, quant à lui, sous le coup de quatre assignations émanant de Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, et de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), principale composante du Conseil français du culte musulman (CFCM).

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • La provocation, le titillement, amène toujours à l’insécurité, gagner de l’argent au prix de sa vie ou celle de sa famille c’est suicidaire et totalement idiot, je pense que c’est un ignorant.
    Savoir que chez les musulmans cette acte est blasphématoire et à l’heure actuelle qu’elle est le but de cette oeuvre ? informé ? profité de l’engoument des lecteurs sur l’extrémisme musulman pour vendre "encore plus salir", ne voyez vous pas que les européens musulmans sont musulmans avec toute la modération qu’elle a toujours connue et que de montrer toujours montrer des effets plus qu’isolés et ainsi combattre islamisation des pays européens à la manière sarkosienne qui estime qu’il y a frontière "culturelle" entre la turquie et l’europe, montre bien encore la sa crainte et celle d’un peu plus de 50% des français ayant votés pour ces idées.
    La france dont tout les pays musulmans respecte n’existe plus sous le "régne de sarco" malgrès le volontarisme à mettre des ministres "issu de l’immigration" la ou il y a vers les secteurs ou cette même population est la plus présentes, une manière maladroite encore pour calmer les déboires qu’on subit les quartiers par la "mise à l’amende" exceptionelle encore fait historique.
    Ce suite l’interdiction du port du voile, faisant issu encore au secteur le plus opprimant le secteur scolaire public, qui vous apprend un passé sans lien.
    Les méfaits de la colonisation, jamais vue ...
    Voila un conditionnement sans vraiment de réflection, c’est le monde de l’éducation à la française.
    La croix de la madonna à mon époque ne choquait pas, bien au contraire, ca ne m’a pas choqué situé entre les deux seins...
    Un voile sur la tête alors la tout la tolérence de l’éducation nationale resurgit.
    Nous n’avons encore la rien dit, comme d’habitude "mise à l’amende".
    Merci pour toute cette xénophobie gratuite dont le but m’échappe, peut être que mon père qui est mort pour sauver la france des allemands malgrès 130 ans de béligérance, à voulu sauvé son grand frère un peu trop autoritaire, mais qui affectionne.

    Ces mots son loin d’être la vérité il on été succité par mon propre vécu.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 18 avril 2009 à  14:18 :

      On peut difficilement comparer, le port du voile est un signe de soumission de la femme à l’homme, en ça, ça va à l’encontre des principes de la république.

      Répondre à ce message