La Petite Mort T. 3 : Le Domaine des vieux - Par Davy Mourier - Delcourt

20 février 2016 0 commentaire

C’est le troisième, et c’est visiblement le dernier. La Petite Mort s’arrête donc de faucher, mais évidemment ne peut pas disparaître. Car au-delà de cette singulière série, balançant entre humour noir profond, délire moderne et comédie sociale, se niche sans cesse une vraie réflexion. Pour cette raison, cet album ne peut que rarement revendiquer un ton comique. On peut même affirmer qu’il ne doit pas atterrir entre tous les yeux. Davy Mourier va souvent loin dans le trash philosophique, et parvient aussi à glisser des leçons.... de vie. A rendre hommage également à des sentiments très humains, et très universels : amitié, empathie, solidarité.

On se retrouve pris entre des émotions contradictoires, et là réside la richesse de toute la série. Au passage on peut saluer le bel hommage à Cabu, une bulle d’actualité au milieu des personnages de la famille "Mort" devenus familiers au fil des trois tomes. Le final, une rencontre de "Monsieur Mort" avec le Grand Tout, déçoit quelque peu dans son délire tous azimuts. Mais on retiendra surtout la petite formule, qui relie à la mort à la vie et rappelée par l’auteur jusque dans ses remerciements de fin d’ouvrage : "la vie, c’est vieillir avec toi au milieu des fleurs".

DT

La Petite Mort T. 3 : Le Domaine des vieux - Par Davy Mourier - Delcourt
© Delcourt 2015

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

A lire aussi sur notre site :
- la chronique du tome 1
- Delcourt lance la BD 2.0 : "La Petite Mort" en réalité augmentée

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?