Lecture en confinement #24 : "Le Voltigeur" #3 - Éditions Ouïe/Dire

9 avril 2020 0 commentaire

CONFINEMENT. Selon les pays, les régions, les familles, les personnes, il n’est pas vécu de la même façon. Révélateur des inégalités comme des personnalités, le confinement aura permis de remettre un peu d’humanité dans nos préoccupations et nos questionnements, au moins pour une partie d’entre nous. Certains n’avaient heureusement pas attendu la pandémie pour s’intéresser au genre humain dans ce qu’il a de plus humble mais universel. C’est du moins ce que tend à prouver notre lecture du jour.

Le Voltigeur, journal des Éditions Ouïe/Dire publié dans le cadre de la résidence artistique Vagabondage 932, en est mine de rien à son troisième numéro en moins de deux ans. Cela peut paraître peu, mais c’est déjà beaucoup pour une publication qui ne court pas après l’actualité et se consacre entièrement et uniquement à un quartier plutôt habitué à être à l’écart du flot médiatique.

Lecture en confinement #24 : "Le Voltigeur" #3 - Éditions Ouïe/Dire
© Jean-Michel Bertoyas / Éditions Ouïe/Dire 2020

Coulounieix-Chamiers, en périphérie de Périgueux, est un quartier dit « prioritaire ». Il rassemble des populations de diverses origines, qui en font un creuset culturel et qui ont en commun de ne pas faire partie, pour la grande majorité, des « CSP+ ». Le Voltigeur leur rend d’ailleurs hommage, sans excès et souvent avec humour. Le commerçant du coin, les concierges, l’animatrice de quartier et même Jipé, sans-domicile fixe haut en couleurs récemment décédé, à qui est dédié ce numéro, sont à la fois des habitants et acteurs de la vie de leur quartier et des personnages familiers des pages du journal.

Le quartier est en plein renouvellement. Comme ailleurs, les restructurations urbaines redessinent le visage d’un environnement qui s’était dégradé au fil des ans. Il y a du mieux, il y a aussi un peu de nostalgie. Ce renouvellement touche également, mais d’une autre manière, Le Voltigeur. De fait, étant réalisé par les artistes en résidence, ceux-ci ne sont pas totalement les mêmes d’une fois sur l’autre. La répétition est ainsi évitée, tout en conservant les principes de départ : vision humaniste du quartier, de ses habitants et de son évolution, souci d’intégration dans la vie locale, soin apporté aux réalisations - illustrations, bandes dessinées, photographies, articles - et à leur présentation.

On imagine que la lecture du Voltigeur est des plus intéressante pour les habitants de Coulounieix-Chamiers. Elle l’est aussi si l’on vit à l’autre bout de la France voire au-delà. Les témoignages ancrés dans le quotidien comme les fictions qui s’en inspirent donnent de la chair à cette parution qui n’est pas une simple compilation. Et c’est tout un quartier qui se retrouve incarné dans un journal comme il y en a guère.

FH

© Tangui Jossic / Éditions Ouïe/Dire 2020

Directeur de la publication : Philippe Debet.
Directeur de la rédaction : Marc Pichelin.
Corrections & administration : Betty Fischer.
Ont participé à ce numéro : Jean-Michel Bertoyas, B-Gnet, Louise Collet, José Corréa, Guillaume Guerse, Tangui Jossic, Laurent Lolmède, Pierre Maurel, Jean-Léon Pallandre, Placid & Troubs.
Mise en page : Marc Pichelin & Tangui Jossic.

Consulter le site des Éditions Ouïe/Dire (où Le Voltigeur est disponible à la commande) & le site de Vagabondage 932.

Lire également sur ActuaBD :
- Le Voltigeur - Journal illustré des Éditions Ouïe/Dire et de la résidence d’artistes Vagabondage 932
- "Le Voltigeur" #2 : Ouïe/Dire et Vagabondage 932 poursuivent leur exploration de Coulouniex-Chamiers
- Sur le motif - Vagabondages à Vandœuvre - Collectif - Éditions Ouïe/Dire

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?