Lecture en confinement #8 : "Détective Kahn" - Par Min-seok Ha (trad. Yoon-sun Park & Lucas Méthé) - Misma

24 mars 2020 0 commentaire

CONFINEMENT. Diversifier les activités autant que possible et varier les lectures peut aider à passer le temps, pour les chanceux confinés - car il ne faut pas oublier les risques encourus par ceux qui doivent poursuivre leur travail à l’extérieur. Heureusement, ce que nous offrent la bande dessinée et les arts graphiques est d’une richesse presque infinie et chacun trouvera matière à s’occuper l’esprit, à se divertir et à se creuser les méninges.

Certaines lectures sont plus aptes que d’autres à rassembler toute une famille. C’est le cas de Détective Kahn, épais volume du dessinateur sud-coréen Min-seok Ha édité récemment par Misma. Drôle et très accessible, ce livre qui oscille entre humour, fantaisie, fantastique et enquête policière fera du bien au moral de tous ses lecteurs.

Lecture en confinement #8 : "Détective Kahn" - Par Min-seok Ha (trad. Yoon-sun Park & Lucas Méthé) - Misma
Détective Kahn © Min-seok Ha / Misma 2020

Le détective Kahn est jeune, même très jeune pour un enquêteur de sa trempe. D’ailleurs il ne sort pas sans prévenir sa maman, n’oublie pas son goûter et s’arrange pour résoudre ses mystères de façon à être rentré au bercail avant l’heure du dîner. Accompagné de son fidèle Nibalius, chat malin et débrouillard, il répond aux demandes de l’inspecteur Kong avec promptitude et efficacité, ramenant à la raison les malotrus qui font aller le monde de travers.

Armé de son ingéniosité à toute épreuve et de gadgets aussi utiles qu’improbables, le détective Kahn a fort à faire. Mais jamais il ne râle ni ne se décourage. Au contraire, l’inactivité - on ne l’imagine pas confiné ! - semble pour lui impossible. Son enthousiasme est d’ailleurs communicatif. Alerte et motivé, il est plaisant de le suivre dans ses aventures loufoques et jamais trop graves.

D’un trait simple, alliant stylo à bille, aquarelle et numérique, Min-seok Ha donne à ses personnages beaucoup de vivacité. Composé d’une vingtaine d’épisodes courts, Détective Kahn se lit comme un feuilleton qui rappellera aux lecteurs plus âgés les dessins animés de leur enfance. Méchants récurrents souvent plus bêtes que dangereux, coups d’éclats des héros, gags cartoonesques et jeux avec les codes de la bande dessinée donnent à ses histoires une légèreté qu’il ne faut pas bouder !

Détective Kahn © Min-seok Ha / Misma 2020

FH

Détective Kahn - Par Min-seok Ha - Misma - traduction du coréen par Yoon-sun Park & Lucas Méthé - édition originale : Changbi Publishers, Inc., Corée du Sud, 2018 - 14,5 x 21,5 cm - 356 pages couleurs - couverture souple avec rabats - ISBN 9782916254722 - parution le 7 février 2020.

Lire les premières pages de l’ouvrage & un entretien avec l’auteur (par Yoon-sun Park, décembre 2019 - janvier 2020).

Lire également sur ActuaBD :
- "En Corée", le retour sur soi et les siens de Yoon-sun Park
- "Les Aventures de Hong Kiltong" de Yoon-sun Park (Misma) : la vision joyeuse et débridée d’un conte traditionnel coréen
- Le Club des chats casse la baraque ! - Par Yoon-sun Park - Misma

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?