Un parc thématique BD à Angoulême ?

14 février 2016 5 commentaires
Un parc thématique BD à Angoulême ?
Un parc d’attraction sur le bord de la Charente ?
Via La Charente Libre. DR.

L’affaire a "fuité" ces jours-ci dans une discussion budgétaire de l’agglomération du Grand Angoulême. Selon La Charente Libre, la région envisage de se doter d’un parc d’attraction à la thématique BD, des études ayant montré une possible rentabilité d’un tel projet en raison de la présence du Festival de la BD, du Musée de la BD et de la position géographique centrale d’Angoulême dans la grande région Aquitaine-Charente.

C’est un projet modeste, pas du tout un Disneyland : "Dix attractions distinctes à l’heure de l’inauguration, mais 17 à la fin de la décennie, écrit Stéphane Urbajtel. Pas des manèges façon fête foraine, mais des animations type dark rides : les visiteurs s’installeront dans des wagonnets pour se lancer dans un parcours scénique à travers des univers fantastiques, peuplés de personnages de bande dessinée. Ils vont croiser le Marsupilami, Lucky Luke, les Schtroumpfs, Blake et Mortimer, Spirou..."

Un autre Parc Spirou, comme il s’en profile un en Avignon ? Eh oui, car ce sont les mêmes investisseurs qui en seraient à l’origine, avec en chef de file Jean-Patrick Demonsang, président de Parexi, la société privée qui devrait prendre les rênes de l’opération : "Cet investisseur a déjà une solide expérience dans le domaine, explique le quotidien charentais  : appuyé par ses actionnaires, dont certains sont « des industriels lyonnais » et d’autres sont « déjà impliqués dans des parcs existants », il s’apprête à lancer un Parc Spirou près d’Avignon : ouverture à l’été 2017 sur 4,5 hectares. Une quinzaine d’attractions pour débuter, une trentaine après six ans d’exploitation."

Sûr que ce projet offrirait aux enfants une perspective intéressante, le FIBD et la Cité de la BD étant peu adaptés au plus jeune public.

Mais est-ce que ce sera suffisamment rentable ? "That’s the question  !" dirait Harold Wilberforce Clifton qui connaît ses classiques.

DP

Voir en ligne : L’article de La Charente Libre

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :