Yann Moix, chroniqueur de bande dessinée

2 septembre 2019 3 commentaires

Le saviez-vous ? Yann Moix a été chroniqueur de BoDoï en 2002 ? On l’apprend sur… ActuaBD dans une chronique de 2004 à propos d’une interview dans laquelle il déclarait avoir dessiné « une centaine de bandes dessinées ». À notre confrère du Parisien Pierre Vavasseur, il déclarait : « J’étais ado à Orléans et je n’ai jamais eu le courage d’envoyer mes BD aux magazines ». Aujourd’hui, on comprend mieux pourquoi…

Si un de nos lecteurs pouvait nous ressortir un picto d’une de ses chroniques sur BoDoï, cela nous intéresse…

Sur ActuaBD encore, on se souvient encore de son intervention, dans Je ne suis pas couché, sur Lucky Luke : La Terre promise de Jul et Achdé où il était question, tiens ?, de juifs… Là aussi, on comprend mieux aujourd’hui les malentendus…

Mais bah, comme BHL, nous cela faisait longtemps que nous lui avions pardonné.

DP

Yann Moix, chroniqueur de bande dessinée
Vanessa Burgraff et Yann Moix, chroniqueurs de BD. Splendeurs et platitudes...
France Télévisions. Capture d’écran sur YouTube.

LIRE AUSSI :

- TRIBUNE LIBRE À : DIDIER PASAMONIK – À propos des « bandes dessinées » de Yann Moix

Voir en ligne : Lucky Luke dans « On n’est pas couché » : splendeurs et platitudes de la TV (novembre 2016)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Yann Moix, chroniqueur de bande dessinée
    2 septembre 18:42, par Adrien

    Dans le numéro 55 de Bodoi d’après le site bdoubliées.

    Répondre à ce message

  • Yann Moix, chroniqueur de bande dessinée
    2 septembre 19:11, par Gonzalo Izquierdo

    Il n’a écrit qu’une seule chronique dans le bodoï 55 (Août-septembre 2002).
    “La chronique de Yann Moix. La houellebecquisation du monde”.
    Il chroniquait “Rester normal” de Frédéric Beigbeder et Philippe Bertrand.
    Dans le numéro suivant, Jean-Marc Vidal écrivait en conclusion de l’éditorial “L’homme c’est le style” (à propos de la relation entre la vie des auteurs et de leurs héros -Corto, Tintin etc- :
    “PS : Ceci n’a rien à voir, quoique. L’écrivain qui, contrairement à ce que nous avancions dans notre numéro précédent, n’est aucunement un “chroniqueur multicartes”, ne signera pas dans BoDoï la rubrique mensuelle que nous appelions de nos voeux. On a du se tromper de Corto.”

    Répondre à ce message

  • Il y a une erreur de lien : Lucky Luke nous mène à Nine Antico…
    Vous avez dû cliquer plus vite que votre ombre.

    Répondre à ce message