Un dessinateur américain attaqué en justice par Kraft

30 juin 2002 0 commentaire
  • Le "Comic Book Legal Defense Fund" a dû prendre la défense du dessinateur Stu Helm, attaqué par Kraft Foods (groupe Phillip Morris) pour avoir signé d'un pseudonyme, King VelVeeda, proche du nom d'un de ses produits.

Les avocats américains ont un bel avenir devant eux, et les marques leur offrent régulièrement de quoi alimenter leurs fins de mois. Dans ces procès outranciers, celui que la succursale de Phillip Morris intente à cet auteur est significatif d’une évolution grave de la jurisprudence, qui fait passer le droit des marques au-dessus de tous les autres droits.

Kraft est détenteur d’une marque Velveeta pour des fromages pasteurisés. Le dessinateur signait ses dessins du pseudonyme Vel Veeda dix ans avant que le fromager industriel ne fasse un quelconque rapprochement. Il exige désormais qu’il cesse de l’utiliser, mais en même temps qu’il lui paye trois fois le montant total de toutes les sommes qu’il a pu toucher depuis qu’il l’utilise.

"On se trouve ici devant une société de deux milliards de dollars qui tente d’empêcher l’utilisation de tout ce qui peut ressembler à l’une de ses marques", explique l’avocat du dessinateur. "La plainte de Kraft accuse le site de Stuart Helm, cheesygraphics.com, qui a 350 visiteurs par jour, de dévaloriser leur fromage ! Il est pourtant douteux que le moindre visiteur de Vel Veeda Cheesygraphics puissent le confondre avec du fromage".

"Cela semble un procès mineur", ajoute le dessinateur, "mais il est au contraire extrêmement dangereux, car il peut ouvrir la porte à de nombreuses autres actions contre bien d’autres personnes.

Pour toute information sur le fond de défense consulter http://www.cbldf.org, et pour lire l’historique de l’affaire, visiter le site http://www.cheesygraphics.com/castle_hassle.html

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Info : ComicsBookNetwork

  Un commentaire ?