JBX ("Reflets d’Acide") : « Dans le médiéval fantastique, les rimes sont plus acceptables »

11 janvier 2013 8 commentaires
  • Avant d'être adapté chez Clair de Lune en bande dessinée, la saga mp3 "Reflets d'Acide" parodiant l'univers des jeux de rôle, avait connu un grand succès sur la toile. Rencontre avec son créateur JBX, un amoureux des bons mots.

Reflets d’acide est à la base une saga MP3 parodique basée sur l’univers des jeux de rôle, créée par JBX dans le sillage du Donjon de Naheulbeuk de Pen Of Chaos, dont il s’est inspiré.

Le détail caractéristique de Reflets d’Acide est le fait que les personnages s’expriment en vers, au cours d’épisodes allant de 15 minutes pour les premiers, jusqu’à 1h30 pour les dernières livraisons.

Suivi par une impressionnante communauté de fans sur son site, l’auteur JBX écrit et enregistre les voix, et signe aujourd’hui l’adaptation en bande dessinée, dessinée par Le Fab, chez l’éditeur Clair de Lune (4 tomes parus). Nous avons tenté le parti-pris de mener notre entretien... en vers ! Rencontre avec l’auteur au Toulouse Game Show en décembre dernier.

Comment doivent s’écouter
Les épisodes de votre saga
En s’activant à côté
Ou en ne faisant que cela ?

Cela va être terrible en vers... Je ne vais pas donner de réponse en vers... En effet, il vaut mieux se concentrer sur la saga. Il paraît en tout cas, des gens ont essayé d’écouter tout en faisant autre chose à côté, mais ils ont du mal à se concentrer, en fait.

Vous pompez tout sur le même humoriste québecois,
il n’y en a pas un peu marre des mêmes effets de voix à la noix ?

Il est vrai que François Perrusse est le taulier, on va dire, et qu’il m’a inspiré, que ce soit moi, ou John Lang (aka Pen Of Chaos), qui est derrière Naheulbeuk, ainsi que toute une communauté derrière des sagas mp3, sur le Netophonix, il s’agit d’un petit cercle fermé de gens qui ne font que cela.

Le Donjon de Naheulbeuk vous a inspiré au départ
Et existe aujourd’hui en BD
Vous investissez vous aussi le 9e art
Vous tenez tant que cela à tout imiter ?

Euh.... Eh bien, en fait, j’étais contre l’adaptation en BD,
Mais finalement, au bout d’un an, je me suis laissé décider
Par un éditeur et surtout, un dessinateur de haute volée.
(cela allait, là ?)

JBX ("Reflets d'Acide") : « Dans le médiéval fantastique, les rimes sont plus acceptables »
Couverture de "Reflets d’Acide T4"
©Le Fab/Clair de Lune

Ou l’appât du gain,
Si l’on comprend bien...

(rires) Oui, alors là, pour y voir l’appât du gain, il faut y aller, hein ! (rires)

Vos personnages débutent niveau 1 en jeu de rôle
Mais entre nous, le grosbillisme, c’est tellement plus drôle...

Mais d’ailleurs, c’est pour cela que certains sont de niveau 11 !

Votre travail d’adaptation
En quoi a-t-il consisté
Dans les choix, les concessions
Avec Le Fab, vous êtes-vous concertés ?

Oui, nous nous concertons sur tous les personnages en fait. Tout a commencé en 2008, le dessinateur m’a envoyé quelques personnages dessinés d’une certaine façon, je lui répondais : "Oui, là, tu pourrais le modifier comme cela" et tout s’est réalisé au fur et à mesure, de concert. Au niveau du scénario, on ne change pas une équipe qui gagne, si l’on peut dire. Le seul boulot d’adaptation que je fais, c’est régler quelques petits écrits qui passent moins bien à l’écrit qu’à l’oral.

Vos personnages ont un langage peu châtié,
Des rimes plus chastes,
Cela vous ferait ch... ?

(rires) Mais en fait, le langage est assez châtié, finalement. Mais ce sont surtout le second degré et les doubles sens, qui permettent de se faire soi-même ses propres images... moins chastes.

Vous avez débuté dans l’audio.
Puis avez tenté un nouveau medium
Resterez-vous fidèle au micro
Ou créerez-vous directement en albums ?

Nous continuons en tout cas la bande dessinée tant que nous pourrons, en espérant qu’il y aura des lecteurs pour la suivre. Mais sinon, je préfère faire précéder les images par de l’audio, donc je reste fidèle à la saga mp3.

Un extrait de "Reflets d’Acide T4"
©Le Fab/Clair de Lune

Selon vous, est-il plus facile
De se frotter à l’Heroïc Fantasy
En ne se faisant pas de bile
Par le biais de la "Parodie" ?

En fait, je suis une bille en Heroïc Fantasy, il faut le savoir ! Je n’ai lu que Bilbo le hobbit... Après, c’est surtout le jeu de rôle qui m’a amené du grain à moudre, mais l’univers médiéval fantastique offre effectivement une bonne source de parodie, et l’imaginaire se crée facilement. Le réel m’enquiquinerait d’avantage.

Dans ce cas, pourquoi ne vous frottez-vous pas à la Science-Fiction,
Après tout il y aurait de quoi explorer... jusqu’au bout du fion ?
(Oui, l’honneur est sauf, il y a une rime,
même s’il n’y a pas matière à frime...)

Et quelle rime ! Mais pauvre, je tiens à le signaler ! De la Science-Fiction ? Il y en a d’autres qui font cela bien mieux que moi ! Je reste dans le médiéval fantastique, parce que les rimes y sont plus acceptables.

Comment a été reçue l’adaptation en BD, par vos fans de la première heure ?
Préfèreront-ils la suivre sur leur baladeur ?

(rires) Suivre une BD sur un baladeur... Je ne suis pas sûr pour la rime... Refusée ! Vous êtes recalé, monsieur ! (rires) Cela a été bien accepté, mais j’ai toujours un petit peu peur car nous passons d’un format audio gratuit, c’est ce que j’adore dans l’univers d’Internet d’ailleurs, puis nous rendons l’univers palpable, donc nous passons forcément par un système "commercial". Mais l’accueil nous a fait plaisir, car une adaptation ne vaut que pour l’auteur, les auditeurs imaginant les personnages de différentes façons. Nous n’étions pas sûrs d’avoir leur assentiment.

Un extrait de "Reflets d’Acide T4"
©Le Fab/Clair de Lune

Avez-vous l’intention
D’exporter votre production
En radio-diffusion ?

Surtout pas, car je pense que cela coincerait avec la SACEM, puisque j’utilise des musiques non libres de droit. Cela ne peut rester qu’un media gratuit. Il s’agit d’une parodie de jeu de rôle, mais les droits de parodie s’arrêtent dans des domaines bien spécifiques. En 2002, j’ai suivi ce qui se faisait à l’époque, c’est à dire un petit truc très léger pour quelques potes, mais si nous devions réaliser un travail radio-diffusé dans les règles de l’art, il faudrait que je compose moi-même toutes les musiques, et là, cela durerait 20 ans... pour un seul épisode ! Après, c’est vrai qu’il y a toute une communauté de gens qui créent de la musique libre de droit, mais lorsque j’écris, j’ai déjà en tête une musique de film qui pourrait coller à un passage. Du coup, je ne suis pas assez dans l’univers du libre pour envisager ensuite une adaptation sur les sagas mp3.

Dans votre saga, vous créez déjà beaucoup de musiques,
avez-vous eu l’idée de créer un bonus sympathique ?

Il y a déjà quelques petits bonus, comme des hymnes improbables dans lesquels je suis obligé de chanter (rires), cela me coûte toujours. Je compose aussi quelques petites divagations, que je partage sur les réseaux sociaux... En fait, je compose toujours, mais avec la honte de tenter de créer des choses moi-même.

Propos recueillis par Thomas Berthelon, Xavier Mouton-Dubosc, et Benoît Salles.

(par Xavier Mouton-Dubosc)

(par Thomas Berthelon)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander "Reflets d’Acide T1" chez Amazon ou à la FNAC
Commander "Reflets d’Acide T2" chez Amazon ou à la FNAC
Commander "Reflets d’Acide T3" chez Amazon ou à la FNAC
Commander "Reflets d’Acide T4" chez Amazon ou à la FNAC

Ecouter la version longue de cette interview, diffusée dans l’émission radio "Supplément Week-End" du samedi 5 janvier 2013

En médaillon : JBX. Photo © Thomas Berthelon

 
Participez à la discussion
8 Messages :
  • je me suis laissé décider Par un éditeur et surtout, un dessinateur de haute volée.

    Mais c’est pas lui alors qui a dessiné les pages qu’on voit ici ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Sowsow le 11 janvier 2013 à  18:35 :

      Non, le dessinateur n’est autre que Le Fab qui a dessiné d’autres BDs comme "La tour de Kyla" ou "WaoW".

      Répondre à ce message

    • Répondu par clementsi le 11 janvier 2013 à  18:43 :

      Non, le dessinateur est Le Fab. il a un blog sur lequel on peut voir l’évolution de ses projets de BD, dont le tome 5 de Reflets d’acide.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Tristeur le 11 janvier 2013 à  19:04 :

      Non c’est Le fab

      Répondre à ce message

    • Répondu le 11 janvier 2013 à  19:29 :

      Non JBX est l’auteur de l’aventure en MP3 ! Il était contre l’adaptation en BD... mais le talent de LeFab, dessinateur de BD assez reconnu dans son style l’a finalement convaincu !

      LeFab met en image l’aventure MP3 en fait

      Répondre à ce message

    • Répondu par Aquatikelfik le 11 janvier 2013 à  19:33 :

      Pas du tout, c’est le Fab qui est au dessin, c’est écrit sous les images. :) Son site : http://le-fab.blogspot.fr/
      Le Fab n’en est pas à son premier coup dans l’héroïc-fantasy, ni dans le monde de la saga MP3 puisqu’il a illustré La tour de Kyla dont l’histoire se déroule dans le monde de Naheulbeuk.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Ezephus le 11 janvier 2013 à  19:37 :

      Non, c’est Le Fab qui a dessiné Reflets d’Acide !

      Répondre à ce message

    • Répondu le 11 janvier 2013 à  21:58 :

      ça colle bien avec le genre

      Répondre à ce message