Monstress T1 - Par Sana Takeda & Marjorie Liu - Delcourt Comics.

10 février 2017 0 commentaire
  • Pour ce tome d'ouverture, le duo d'autrices composé par Marjorie Liu et Sana Takeda affichent clairement leur tendance nippone. Un comics réussi, qui impressionne par sa qualité graphique et sa réflexion sur les Dieux, les mythes et la philosophie, par-delà les âges.

Bienvenue dans le monde mystique et envoutant de Monstress dit "Le Monde connu" où coexistent cinq races : les Chats, les Humains, les Anciens, les Dieux Antiques et les Arcaniques (ou Sang-mêlés). Un cadre qui n’est pas sans rappeler la mythologie égyptienne, avec cette mise en valeur des chats qui incarnent de grands savants et poètes de ce monde, auteurs de beaucoup d’écrits depuis l’aube des temps. De même, les Anciens, comparables à des Dieux terrestres, se trouvent représentés par des animaux à la morphologie humaine... Et tels des Dieux, ils se font discrets, observant les guerres passées et à venir entre les Humains et les Arcaniques.

Maika, demi-loup est l’une de ces Arcaniques, qui s’apparentent à des hybrides mi-humains, mi-anciens. Elle a survécu à un terrible cataclysme qui lui a ôté son bras gauche et sa mémoire. Quelques fragments seulement lui permettent d’avancer à la recherche de son passé, pour ainsi découvrir qui elle est, et pourquoi un monstre - un Dieu antique - a pris possession de son corps.

Dans ce premier volume, on apprend l’histoire de ce "monde connu", raconté par un grand-maître chat, de même que nous découvrons les radicaux des diverses factions : des rebelles arcaniques qui s’opposent à la suprématie humaine dirigée par des nonnes-sorcières, "les Cumaea".

La scénariste Marjorie Liu nous propose un récit tout en finesse, à la trame haletante. Une narration qui s’imprègne de différentes époques, à la fois révolues et contemporaines, qui s’entremêlent avec grâce. Quant aux dessins de Sana Takeda, qui a travaillé comme illustratrice pour SEGA, on ressent pleinement la touche nippone qui les caractérise. Il suffit de contempler ces créatures allant du chat intelligent aux Dieux antiques, semblables à des Titans, puisant leur forces dans leurs hôtes jusqu’à se réveiller et créer des apocalypses pour se faire une idée.

Monstress surprend donc par son efficacité. Le duo d’autrices créent avec ce titre une des révélations de ce début d’année 2017. La suite est vivement attendue : nous tenons peut-être une nouvelle pépite. Affaire à suivre !

Monstress T1 - Par Sana Takeda & Marjorie Liu - Delcourt Comics.
©Sana Takeda / Delcourt Comics
Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Monstress T1. Scénariste : Marjorie Liu. Dessinateur / Coloriste : Sana Takeda. Éditeur : Delcourt Comics. 208 pages. Sortie : le 18 janvier 2017. Prix : 19,99 euros.

- Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

- Lire la chronique La bande dessinée franco-belge (et européenne) revient dans la course des Eisner Awards

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?