Rainbow Days T9, T10 & T11 - Par Minami Mizuno - Kazé Manga

14 octobre 2017 0 commentaire
  • Les intrigues autour des diverses romances avancent d’un grand pas dans ces nouveaux tomes, principalement à l’occasion d’un voyage scolaire qui marque un jalon important dans la série : les amateurs seront ravis et le titre confirme son excellence dans le registre de la romance lycéenne classique. Simple mais terriblement accrocheur.
Rainbow Days T9, T10 & T11 - Par Minami Mizuno - Kazé Manga

Dans les tomes neuf et dix notre joyeuse troupe de lycéens participe à un voyage de fin d’études à Kyoto qui va être l’occasion pour certains de tenter leur chance et de voir certains rapprochements s’opérer.

Tandis que de son côté le tome onze nous propose le festival sportif de leur école, se focalisant là aussi sur l’avancée d’une romance particulière, avec en complément deux autres histoires bonus, et là aussi sur le thème de l’amour !

Un programme chargé et romantique qui n’a rien d’étonnant vu l’approche de la fin. En effet la série s’est récemment conclue au Japon au quinzième tome, et l’auteure commence à avancer ses pions : ce n’est pas encore terminé, mais dans ces tomes plusieurs « choses » se brisent, pour le meilleur et pour le pire...

NIJIIRO DAYS ©2011 by Minami Mizuno/SHUEISHA Inc.

Donc, à l’occasion de leur voyage scolaire Natsuki a décidé de prendre son courage à deux mains pour avouer ses sentiments à Anna, et comme le lecteur sait que la jeune fille est également amoureuse de notre jeune héros… une perturbation apparaît comme inévitable. Elle prend la forme de Mochi, le basketteur et rival en amour de Natsuki, qui veut également profiter de l’occasion pour se déclarer. Quelques séquences du chat et de la souris pour finalement arriver au moment attendu : Mochi double Natsuki !

Si la réponse d’Anna ne surprend pas le lecteur, cette déclaration la déstabilise et elle découvre que l’amour peut faire souffrir. Face à tant de rivaux, Mari souhaite elle aussi avouer sa flamme à Anna, ce qui permet une étonnante et touchante confession préalable à Matsu, une séquence de flashback qui constitue l’un des moments les plus touchants de la série.

NIJIIRO DAYS ©2011 by Minami Mizuno/SHUEISHA Inc.

Le tome onze et le retour au lycée marquent une pause dans cette séquence autour d’Anna et Mari pour se recentrer sur la troisième romance, celle où Nozomi est éperdument amoureuse du très décontracté Keiichi qui jusqu’à présent avait accueilli les sentiments de la jeune fille avec une taquinerie relativement peu intéressé. Mais il semble que l’insistance de la jeune fille commence à portera ses Fruits...

Enfin nous terminons avec une histoire sur la rencontre Tsuyoshi et Yukiko, le quatrième couple de la série, qui se sont mis ensemble dès le début. Un moment là aussi fort sympathique et mignon qui rend justice à ce couple un peu en retrait vu qu’ils coulent des jours heureux et paisible !

Rainbow Days constitue toujours et encore une excellente lecture pour les amateurs de shôjo manga : bien dessiné, étonnamment moderne dans le portait de ses jeunes héros et héroïnes et malicieux dans certains choix de caractérisation ou de situation… Certainement l’un des titres actuels les plus réussis dans son genre !

NIJIIRO DAYS ©2011 by Minami Mizuno/SHUEISHA Inc.

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Rainbow Days T9, T10 & T11. Par Minami Mizuno. Traduction Fabien Legalle. Kazé Manga, collection "Shôjo". Sortie le 31 mai 2017, le 16 août 2017 & le 4 octobre 2017. 192 pages. 6,79 euros.

Commander le tome 9 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 10 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 11 chez Amazon ou à la FNAC

Rainbow Days sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1, 2 & 3,
- Lire la chronique des tomes 4 & 5,
- Lire la chronique des tomes 6, 7 & 8.

  Un commentaire ?