Une saison de bande dessinée israélienne en France

2 octobre 2018 0 commentaire
  • Dans le cadre de la Saison France-Israël 2018, quelques-uns des plus prestigieux bédéistes israéliens seront présents en France. L’occasion de découvrir une bande dessinée originale, déjà bien implantée chez nous, avec des artistes comme Rutu Modan, Michel Kichka, Asaf Hanuka et Yirmi Pinkus.
Une saison de bande dessinée israélienne en France
"Falafel Sauce Piquante" de Michel Kichka (Ed. Dargaud)

2018 célèbre le 70e anniversaire de la création de l’État d’Israël, avec de logiques tensions en raison de la situation de la Palestine et de la relation de l’État hébreu avec les autres pays de la région, compliquée par la politique jusqu’au-boutiste du gouvernement israélien. Tout cela est bien connu et ActuaBD n’ignore pas tout cela.

Mais nous nous sommes toujours intéressés aux auteurs, d’où qu’ils viennent. Nous avons aussi bien accueilli la parole d’un dessinateur palestinien comme le regretté Baha Boukhari que celle d’auteurs israéliens. Le fait est que, dans le domaine de la bande dessinée, ce sont davantage ces derniers qui sont publiés en France et souvent, avec un certain succès. Cette saison est l’occasion pour les auteurs israéliens de rencontrer leurs lecteurs français, et pour ceux-ci de découvrir la qualité et la profondeur de leurs bandes dessinées, pas toujours favorables d’ailleurs à la politique du gouvernement israélien actuel. En attendant une saison France-Palestine que nous accueillerons avec autant d’intérêt…

Les plus grands dessinateurs israéliens

Parmi les figures qui viendront nous rendre visite ces prochains jours, il y a celle, incontournable désormais, de Michel Kichka. Né en Belgique en 1954, Kichka est une personnalité considérable du dessin d’humour et de la bande dessinée en Israël. En 1974, il fait son « Alya » (la "montée" en Israël pour les juifs), étudie à la célèbre académie Bezalel de Jérusalem, devient dessinateur de presse et professeur dans la même académie. La plupart des grands noms de la BD israélienne d’aujourd’hui : Uri Fink, David Polonsky, Rutu Modan, les frères Hanuka… ont été ses élèves.

Cet héritier proclamé de Gotlib et de Morris vient de publier en France son deuxième livre Falafel sauce piquante (Ed. Dargaud) qui raconte l’expérience d’un jeune juif européen établi à Jérusalem, où il habite aujourd’hui. Auparavant, en 2012, il avait publié "Deuxième Génération : Ce que je n’ai pas dit à mon père..." (Ed. Dargaud) où, à l’instar de Spiegelman, il raconte son expérience de fils de rescapé de la Shoah. Il interviendra sur plusieurs conférences sur la littérature israélienne (voir le programme en fin d’article).

"La Propriété", chef d’oeuvre de Rutu Modan (Actes Sud)

Avec Exit Wounds et La Propriété, Rutu Modan (Prix du meilleur album étranger à Angoulême, Eisner Award, Max und Moritz Preis, primée à Lucca) a su s’imposer sur la scène de la BD internationale. Il faut dire qu’en 1995 avec son complice Yirmi Pinkus, auteur de BD mais aussi par ailleurs romancier et professeur de design avec lequel elle partage une sorte de « ligne claire », mais aussi avec Mira Friedmann, Itzik Rennert et Batia Kolton, elle fonde le groupe Actus Tragicus qui, au tournant des années 2000, publia, comme l’Association en France, une bande dessinée innovante, hors des sentiers battus de l’édition commerciale. Un débat avec Florent Ruppert (Les Week-ends de Ruppert & Mulot, chez Dupuis) à la Maison de la poésie confrontera précisément cette notion d’avant-garde de BD entre la France et Israël.

Une bande dessinée de Yirmi Pinkus, élégant représentant de la "Ligne claire" israélienne.
"KO à Tel Aviv" de Asaf Hanuka (Ed. Steinkis)

On retrouvera Modan et Pinkus avec Asaf Hanuka, lui aussi auréolé d’un Eisner Award en 2017 pour K.O. à Tel Aviv (Ed. Steinkis), pour raconter la scène israélienne de la bande dessinée en ce qu’elle a d’original et de particulier.

Une « école israélienne »

Née dès avant même la création de l’État d’Israël en 1948, la bande dessinée israélienne est en effet bien plus ancienne et florissante qu’on ne le croit. Bien que son marché intérieur ne permette pas une production aussi abondante qu’en France ou même en Belgique, elle compte cependant, outre quelques personnalités déjà citées, des artistes comme David Polonsky, Tomer Hanuka, Gilad Sheliktar, Uri Fink, tous traduits en français. Mais bien d’autres talents attendent derrière… On retrouvera Rutu Modan et Yirmi Pinkus à Strasbourg pour deviser avec les écrivains Raphaël Jerusalmy et Dror Mishani sur les méandres de la mémoire. Des regards croisés enrichissants.

"Herzl - Une histoire européenne" de Camille de Toledo (Ed. Denoël Graphic)

L’Israël d’hier, imaginée par des sionistes socialisants, « un rêve littéraire », selon Camille de Toledo à qui nous devons un roman graphique remarqué sur Theodor Herzl chez Denoël Graphic et qui conversera avec Asaf Hanuka et le sociologue et politologue Denis Charbit se fracassera-t-il sur la réalité de l’Israël ; d’aujourd’hui ? La réponse sera donnée à la... Maison de la poésie dans le cadre de ce joli programme.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

MARDI 9 OCTOBRE

19h00 |
Médiathèque Marguerite Duras
115 Rue de Bagnolet, 75020 Paris
QUELLES LANGUES POUR LA LITTERATURE ISRAÉLIENNE ?
Avec Michel Kichka, Raphaël Jerusalmy et Tsvia Walden
Concert : Siv-Anne chante Nathan Alterman - accompagnement Guitare : Adam Ben Amitay

MERCREDI 10 OCTOBRE

19h00 |
Bibliothèque Germaine Tillion
6 Rue du Commandant Schloesing, 75016 Paris
TEL AVIV – JÉRUSALEM, DESSINS CROISÉS
Dialogue entre Michel Kichka et Izhar Cohen

LUNDI 15 OCTOBRE

17h30 |
Librairie Kléber
1 Rue des Francs-Bourgeois, 67000 Strasbourg
MÉMOIRE PERPÉTUÉE, MÉMOIRE OCCULTÉE
Avec Raphaël Jerusalmy, Dror Mishani, Yirmi Pinkus et Rutu Modan

MARDI 16 OCTOBRE

19h00 |
Bibliothèque Marguerite Yourcenar
41 Rue d’Alleray, 75015 Paris
À LA DÉCOUVERTE DE LA BANDE DESSINÉE ISRAÉLIENNE
Avec Asaf Hanuka, Rutu Modan et Yirmi Pinkus

MERCREDI 17 OCTOBRE

19h00 |
Maison de la Poésie
157 Rue Saint-Martin, 75003 Paris
FRANCE ISRAËL : LES AVANT-GARDES DE LA BD
Avec Rutu Modan, Yirmi Pinkus, Florent Ruppert

21h00 |
Maison de la Poésie
157 Rue Saint-Martin, 75003 Paris
ISRAËL RÊVÉ, ISRAËL RÉEL
Avec Asaf Hanuka, Camille De Toledo et Denis Charbit.

  Un commentaire ?