Découvrez les nommés au Prix Papiers Nickelés SoBD 2019 !

27 novembre 2019 1 commentaire

Depuis 2013, le festival parisien SoBD est l’occasion de remettre le Prix Papiers Nickelés SoBD, qui récompense le meilleur ouvrage sur la bande dessinée et le patrimoine graphique, paru entre deux éditions sur SoBD.

Pour rappel, Papiers Nickelés est un projet visant à protéger le patrimoine du dessin imprimé, de la bande dessinée au dessin d’humour en passant par la gravure. C’est également le nom d’un trimestriel consacrée à l’avancement du projet et la promotion de ce patrimoine illustré.

Le festival SoBD, qui se tient cette année du 6 au 8 décembre 2019, s’est toujours attaché à défendre et mettre en lumière les études et les réflexions sur la bande dessinée au travers plusieurs initiatives, des expositions ou des tables rondes, ainsi que la remise de ce prix en partenariat avec l’association Papiers Nickelés.

La remise du prix aura lieu le samedi 7 décembre prochain à 17h30, dans le Musée Éphémère du SoBD, accès gratuit.

Voici donc les 11 titres nommés à ce Prix Papiers Nickelés SoBD 2019 :

Découvrez les nommés au Prix Papiers Nickelés SoBD 2019 !  (À Suivre) Archives d’une revue culte, sous la direction de Sylvain Lesage et de Gert Meesters, cet ouvrage édité par les Presses Universitaires François Rabelais de Tours revient sur l’histoire et les archives de la revue (À Suivre) lancée par Casterman en 1978.

- Cabu, une vie de dessinateur, une autobiographie forte du célèbre dessinateur de presse et auteur de BD par Jean-Luc Porquet, à retrouver chez Gallimard.

- Graphzine Graphzone, un essaie sur le phénomène des graphzines par Xavier-Gilles Neret, une coédition des Éditions du Sandre et Le Dernier Cri.

- Graver pour le Roi : Collections historiques de la Chalcographie du Louvre, publié conjointement par le Louvre et la maison Linéart, un catalogue de l’exposition du même non par Jean-Gérard Castex.

- Jijé, l’autre père de la bande dessinée franco-belge, une étude sur l’auteur belge ayant notamment travaillé sur Spirou, par Philippe Delisle et Benoît Glaude, aux éditions PLG.

- Journal d’une vie tranquille, de Tetsuya Chiba, chez Vega, premier volume de l’autobiographie en BD et en couleur du mangaka auteur de Hashita no Joe

- Jump, ou l’âge d’or du manga, rétrospective des grandes séries du célèbre magazine Shônen Jump par Hiroki Gotô l’un de ses rédacteurs en chef, à retrouver chez Kurokawa

- La bande dessinée, où comment j’ai raté ma vie, un album édité chez PLG dans lequel Benoît Barale, un auteur de BD, s’interroge sur sa vocation, son travail et la part de la bande dessinée dans sa vie,

- Mes Moires, un pont sur les étoiles, Jean-Pierre Dionnet avec l’aide de Christophe Quillien raconte ses mémoires, un ouvrage à retrouver chez Hors Collection.

- Pinchon, Bécassine et C°, numéro double (86/87) de la revue Le Rocambole,
dirigé par Bernard Lehembre qui revient sur la vie et l’œuvre de Joseph Porphyre Pinchon, co-créateur de la célèbre Bécassine.

- So British ! L’Art de Posy Simmonds par Paul Gravett, dans la collection Denoël Graphic, un biographie et étude de l’œuvre de la dessinatrice anglaise.

VS

Voir en ligne : Le projet Papiers Nickelés

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :