Georges Wolinski éternellement présent à la BnF à travers plus d’un millier de dessins.

21 mars 2019 0 commentaire

Il n’est pas nécessaire de présenter Georges Wolinski, l’un des plus grands dessinateurs de la presse française, sauvagement abattu lors des attentats de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015.

Figure emblématique de Charlie Hebdo, l’artiste s’est exprimé dans L’Humanité, Paris-Match, France Soir, l’Enragé... Il était aussi le président du Prix de la bande dessiné du Point, renommé depuis Prix Wolinski après son décès.

Fervent défenseur du dessin de presse, George Wolinski avait en 2011, déposé ses archives à la BnF et aujourd’hui, elles sont en partie consultables sur Gallica, les ayants droits de l’auteur ayant donné leur accord.

Les œuvres du dessinateur resteront ainsi à jamais disponibles aux yeux du public et cela fait du bien, en particulier à une époque où le retour des ligues de vertu entraîne une censure de l’art et notamment de l’humour.

Pour découvrir plus d’un millier de dessins de Wolinski, c’est par ici !

VS

Georges Wolinski éternellement présent à la BnF à travers plus d'un millier de dessins.

Voir en ligne : Wolinski à la BnF

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?