Newsletter ActuaBD

Les Amies de papier - Par Cazenove, Chabbert et Cécile - Editions Bamboo

  • Une belle relation épistolaire à l’heure du portable et des réseaux sociaux.
    Mei, une fillette d’une dizaine d’année reçoit pour son anniversaire un bloc de papier à lettres. Inutile de préciser que ce cadeau ne déclenche pas un grand enthousiasme...

À l’autre bout de la France, Charlotte, une jeune fille du même âge reçoit pour sa fête, un cadeau identique. Ce point commun provoque la rencontre des deux jeunes filles toutes deux en vacances en Bretagne. L’amitié qui naît de cette brève rencontre va trouver son prolongement dans un échange épistolaire durant près d’une année. Quel meilleur moyen que d’utiliser le fameux papier à lettres pour échanger, confier ses petits secrets de jeunes adolescentes ou tout simplement de prolonger cette amitié naissante ?

Les deux fillettes vont ainsi apprendre à mieux se connaître, décrire leur quotidien, leur environnement non sans faire part de leurs états d’âmes, de leurs craintes ou de leurs émotions. Au fil des pages, l’album va donc prendre la forme d’un journal intime à deux voix, abondamment illustré, associant courrier et mises en images d’anecdotes personnelles. Les lettres vont ainsi alterner courts épisodes et petites chroniques quotidiennes illustrées.

Les Amies de papier - Par Cazenove, Chabbert et Cécile - Editions Bamboo

Christophe Cazenove, scénariste historique des éditions Bamboo a imaginé cette histoire un peu décalée voire carrément vintage à l’heure où cette génération ne vit bien souvent qu’à travers Internet, réseaux sociaux et autres outils numériques. Qu’importe, plus coutumier des récits d’humour, genre gros nez et blagues faciles et assisté d’Ingrid Chabbert, le scénariste a choisi de nous plonger dans une histoire humaine et sensible vue à travers les écrits des deux fillettes. Une bienveillance que traduit assez fidèlement le trait léger, presque naïf de Cécile. Autodidacte, la dessinatrice a marqué son arrivée chez Bamboo avec le livre de Pik, série ayant pour cadre le Moyen-âge déjà réalisée avec Cazenove. Dans cette histoire, elle s’applique à coller au plus près de ses personnages et de leurs émotions. Son trait sage et souple s’accorde bien avec l’ambiance bienveillante et généreuse du scénario.

Si on a déjà vu des initiatives de ce même genre en littérature, la bande dessinée commence tout juste à explorer ce type de chroniques préadolescentes. Ce procédé de la narration n’est pas nouveau et le livre s’inscrit totalement dans cette tradition narrative, l’esthétique gentiment girly (mais pas trop !) a de quoi séduire le jeune public visé.

On peut certes regretter le manque de rebondissements ou l’absence de véritable intrigue tout au long d’une chronique un peu trop sage pour captiver. Les Amies de papier déroulent donc au final, sur près de quatre-vingt pages une chronique gentille et bien-pensante, forcément sympathique mais sans véritable suspens ou coups de théâtre. Mais après tout n’est-ce pas aussi la loi du genre ?

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage chez Amazon ou à la FNAC

 
Newsletter ActuaBD