Menaces de censure sur "Palestine, une nation occupée"

29 mars 2002 3 commentaires
  • Cela devient de plus en plus fréquent: d'obscurs groupes de
    pression s'adressent aux bibliothèques et/ou aux libraires
    pour faire censurer des livres. Ce sont, cette fois, les
    reportages de Joe Sacco en Palestine qui sont visés.

Menaces de censure sur "Palestine, une nation occupée" Didier Pasamonik, responsable éditiorial de Vertige Graphics, attire notre attention sur les manoeuvres d’un groupe de pression inconnu, l’"Union des Patrons et des Professionnels Juifs de France", qui tente de forcer la FNAC à retirer de la vente les ouvrages PALESTINE, UNE NATION OCCUPÉE et DANS LA BANDE DE GAZA de l’Américain Joe SACCO. Il les accuserait de "distiller de la "propagande haineuse" et d’avoir pour seul objectif "d’inspirer aux lecteurs dont des enfants, la haine d’ISRAËL, en diabolisant son armée et en évangélisant (sic) les palestiniens (re-sic)."

image 99 x 150 "Cette injonction nous semble particulièrement malvenue", commente Didier Pasamonik. "D’abord parce que, rappelons-le, PALESTINE, UNE NATION OCCUPÉE est présent au catalogue de VERTIGE GRAPHIC depuis 1996 et qu’il a reçu depuis de nombreuses distinctions, dont le PRIX FRANCE INFO et LE PRIX TOURNESOL au Festival International de la BD à Angoulême 1999 sans avoir aucunement été accusé, à l’époque, d’un quelconque antisémitisme. Ensuite parce que ce livre - qui est un reportage en bandes dessinées fait par le journaliste américain Joe SACCO au moment de la première Intifada en 1991 - donne pour la première fois la parole aux Palestiniens eux-mêmes, dont on ne peut être étonné qu’ils ne tiennent pas l’État Israël dans la plus grande estime."

"Il nous semble que si PALESTINE, UNE NATION OCCUPEE garde toute sa pertinence six ans après sa publication en France", poursuit-il, "c’est moins par une montée de l’antisémitisme que parce que les chars de Tsahal sont récemment entrés dans Ramallah". Et il conclut :"Je suis frappé qu’un groupement aussi peu représentatif de la communauté juive s’arroge le droit d’être un porte-parole aussi partial que maladroit sur des questions - le rapport en Israël et la Palestine - qui, on le sait, divisent profondément la société israélienne et l’opinion juive. Sur ces questions, par ailleurs, la Bande Dessinée, de Hugo Pratt (1977) à Pierre Christin (1988) a depuis longtemps un regard critique."

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • > Menaces de censure sur "Palestine, une nation occu
    20 septembre 2002 11:04, par un particulier

    Bonjour je souhaite acheter les 2 bandes dessinees de Joe Sacco concernant la palestine. Merci

    Répondre à ce message

  • joe sacco est un bon dessinateur , il dessine un vision clairement pro-palestinienne en entrant dans les maisons et en vivant du coté des famille, c’est un procedé classique, celui du temoin exceptionnel. C’est parfaitement legitime. Il ouvre le regard du lecteur sur les difficultés des palestiniens casé dans des camps en isarel au liban et en syrie et jordanie....depuis la guerre de1948. Joe sacco signe ses livres, on pourrait souhaiter un suivant sur me meme sujet la situation politique a beaucoup evolué depuis... et des realités terribles on surgit.
    Ce livre n’a rien à voir avec la vrai propaganda anti-semito-sioniste qui sevit depuis deux ans en Europe, comme le dernier ouvrage destiné à jeunesse et edité par Flammarion qui fait des kamikases des modeles pour la jeunesse et l’assassinat des juifs une necessité !!!!!

    Répondre à ce message

    • Répondu le 26 novembre 2003 à  23:46 :

      Je cherche à faire des traductions de BD anglaises.
      Qui contacter ?

      Répondre à ce message