Régis Franc publie son premier roman

6 septembre 2001 0 commentaire
  • Parmi les romans de la rentrée 2001, surveillez "Du beau linge". C'est le premier roman d'un des plus littéraires des auteurs de bande dessinée: Régis Franc.

"Il fait chaud, c’est l’été.
Voici Plume, grosse adolescente de quinze ans qui se prend pour la reine d’Angleterre. Qui vient d’acheter son premier soutien-gorge et rentre chez elle dans le faubourg de Bel-Air, un quartier de pauvres gens.
Voici Georges dont les vignes s’adossent au faubourg de Bel-Air. Monsieur le Comte est sur les dents. Tout à l’heure il donne une fête au château pour Elisabeth, l’amour de sa vie, une jeunesse qu’il a connue dans un bordel de Béziers et qui revient vers lui trente ans plus tard.
Voici les fauteurs de troubles : l’affreux Mimile, salaud de la première heure ; le fakir Janine, apprentie tapette au grand coeur ; la vieille Sophina, esclave soumise aux désirs pervers des Comtes pères et fils.
Et voici la lumière, Calidad Esperanto, venue à pied d’Andalousie. Les dés ont roulé dans la chaleur du Sud, les destins n’ont plus qu’à se croiser.".

Ce "quatrième de couverture" introduit "Du beau linge", le premier roman d’un écrivain que les auteurs de bande dessinée connaissent bien : Régis Franc. L’auteur de Tonton Marcel, du "Café de la Plage" et des "Histoires immobiles et récits inachevés" avait inventé une forme de bande dessinée très littéraire, avec des dialogues et des narratifs rédigés d’une plume très fine et très recherchée, souvent volontairement maniérée. Son amour de la langue française s’exprime désormais indépendamment du dessin, dans ce roman paru chez Laffont.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?