Actua BD
Le site de référence pour la bande dessinée francophone





À quand un nouvel album de Masamune Shirow en France ?
10 novembre 2005

Partager sur Facebook Citer sur votre blog Version imprimable de cet article Version imprimable

À quand un nouvel album de Masamune Shirow en France ?

Intronisé « pape » du cyberpunk avec son manga Ghost in the Shell (1991), Masamune Shirow est de ces auteurs dont la faible productivité, eu égard aux standards japonais, n’affecte en rien la popularité. Le frémissement de son activité éditoriale de ce côté-ci de l’hémisphère pour l’année à venir constitue donc un petit évènement.

À quand un nouvel album de Masamune Shirow en France ?
Ghost in the shell 2 : Innocence (© 2004 Masamune Shirow / Kodansha - Production IG)

S’il est un mangaka occupant une place particulière chez les auteurs contemporains de par l’influence de son travail à travers des déclinaisons animées, c’est bien Masamune Shirow.

Que ce soit Ghost in the Shell de Mamoru Oshii, qui installa définitivement, à la suite du Akira de Otomo, l’animation japonaise dans le paysage mondial au début des années 90 ou, plus récemment Ghost in the Shell 2 : Innocence du même Oshii et l’excellente série TV Ghost in the Shell Stand Alone Complex (respectivement distribués en salles et en DVD en France), l’univers SF/cyberpunk de Shirow est la source, parmi les cinéphiles, d’œuvres aussi cultes que le sont ses mangas. Un statut que la modeste sortie récente, cet été dans les salles françaises, de l’adaptation animée de son autre manga-phare, Appleseed, ne fait que renforcer. Une situation qui ne risque pas de changer de sitôt avec la suite de ce dernier film déjà en chantier au Japon, en plus d’une série TV de 26 épisodes, co-produits cette fois-ci par le réalisateur hongkongais John Woo.

JPEG - 28.9 ko
Appleseed The Movie (© 2004 Masamune Shirow / Sheinshinsha - Appleseed Film Partners - Kaze)
JPEG - 18.4 ko
Ghost in the Shell : Man Machine Interface (© 2001 Masamune Shirow / Kodansha - Glénat)

Auteur également atypique de par son style narratif tout en accumulation, tout comme par la manière obsessionnelle dont il construit ses univers, Shirow l’est aussi par ses méthodes de travail solitaires qui dénotent dans la jungle industrielle du manga. Il est ainsi un des rares mangaka à être arrivé sur le marché japonais, au début des années 80, sans passer par la case prépublication dans un grand magazine, mais directement avec un album relié. Non soumis aux diktats productivistes des grandes maisons d’éditions (son activité d’illustrateur tous azimuts lui garantissant une relative liberté), l’auteur prend en général son temps pour peaufiner ses mangas, au grand désespoir de ses fans les plus fervents. Ainsi chaque annonce de sortie d’un nouveau titre signe t-elle le début d’une longue attente. Depuis le dernier évènement en date avec l’édition en 2001 de Ghost in the Shell 2 : Man Machine Interface (initialement édité en France par Glénat mais avec une numérotation tronquée), « fausse vraie » suite du premier Ghost in the Shell, les nouvelles directes de sa production devenaient rares en occident.

Une production rare et précieuse

JPEG - 16.3 ko
Ghost in the Shell 1.5 : Human Error Processor (© 2003 Masamune Shirow / Kodansha)

Et pourtant en 2003 était édité au Japon Ghost in the Shell 1.5 : Human Error Processor, suite directe du premier manga et chaînon manquant dans l’univers GITS. Album de 180 pages rassemblant tous les chapitres prépubliés entre 1991 et 1995 mais non retenus pour Man Machine Interface qui, selon les propres termes de Shirow, est « centré sur le personnage de Motoko », Ghost in the Shell 1.5 se concentre lui sur le quotidien de la Section 9 dans la foulée des évènements narrés dans le premier GITS. Avec un style graphique moins « infographique » que celui développé ces dernières années, dans la continuité du premier album, Shirow nous invite à suivre différentes enquêtes de l’ancienne unité du Major Motoko Kusanagi, tout en distillant quelques informations capitales pour la compréhension des enjeux de GITS : Man Machine Interface. Comme l’auteur s’en explique succinctement dans son manga, ses priorités et les aléas du monde de l’édition sont à l’origine de cette publication d’autant plus chaotique vue de France que ses mangas, en exigeant un travail d’adaptation particulièrement ardu, ne se prêtent pas aux délais raccourcis.

Un nouvel opus de Ghost In The Shell


JPEG - 23.1 ko
Ghost in the Shell 1.5 : Human Error Processor (© 2003 Masamune Shirow / Kodansha)

Les amateurs de Shirow seront donc contents d’apprendre que Ghost in the Shell 1.5 : Human Error Processor s’est rapproché de notre pays. Alors que depuis 2004 les éditions Planeta DeAgostini proposent la version espagnole du manga (avec le CD-Rom déclinant le manga en version « électronique » mais non traduite), l’éditeur américain Dark Horse a récemment annoncé la disponibilité d’une version en langue anglaise pour... l’été 2006. Qu’à cela ne tienne, l’éditeur italien Star Comics prépare pour sa part son édition pour décembre de cette année ! S’il y a peu de doutes quant à l’implication de Glénat pour une édition française, l’absence d’annonce officielle rend d’autant plus intéressantes ces dernières nouvelles. Entre ces deux dates les amateurs de Shirow auront de quoi se sustenter puisque Dark Horse, surfant sur l’actualité cinématographique de l’auteur, se prépare également à éditer une autre pièce manquante difficilement accessible et toujours inédite en France : Appleseed Hypernotes.

Du nouveau du côté d’Appleseed

Appleseed est l’autre grande création de Shirow et le manga qui lui a valu son statut d’auteur « culte ». Série SF non encore conclue, antérieure à GITS et initiée au milieu des années 80, Appleseed est composée de 4 volumes plus un recueil intitulé Appleseed Databook (publié à tort en France comme le volume 5) réunissant notes et commentaires ainsi qu’un chapitre inédit. Appleseed Hypernotes a quant à lui été édité en 1996 au Japon et rassemble quatre chapitres prépubliés au cours de l’année 92 plus des notes, histoires courtes et interviews diverses.

JPEG - 20.4 ko
Appleseed Hypernotes (© Masamune Shirow / Sheinshinsha )

Au total près de 160 pages qui sont la dernière incursion connue de Shirow dans cet univers, au grand dam des fans de la série d’ailleurs [1]. Parce que Shirow restait insatisfait de son travail, l’éditeur américain n’était pas autorisé à le publier en format relié sans que ce dernier l’ait retouché. Il faut croire que l’interdiction ne tient plus ou que Shirow a pris le temps d’y revenir, car une édition en volume relié est maintenant annoncée pour janvier 2006 et déjà annoncée sur le site de vente Amazon. L’actualité cinéma du mangaka n’est probablement pas étrangère à cette sortie.

Ce sont donc deux nouveaux titres qui seront proposés aux lecteurs anglophones dans les mois à venir. Enfin un horizon pour les lecteurs français impatients. Et l’espoir également d’hypothétiques annonces nous concernant...

Appleseed Hypernotes (© Masamune Shirow / Sheinshinsha - Dark Horse)


[1Les quatre chapitres en question furent aussi édités en épisodes aux Etats-Unis par Dark Horse, dans leur magazine Super Manga Blast du numéro 25 au 39, notes comprises, entre 2002 et 2004.

(par Anton Guzman)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Un commentaire ?





Commande Albums - Qui sommes-nous ? - Rédaction - Conditions d'utilisation - Régie - Site réalisé avec SPIP