Avec EazyComics, Izneo nous fait plonger au cœur des cases

24 mars 2017 1 commentaire
  • Parmi les freins empêchant les lecteurs papier de passer à la bande dessinée numérique, le confort de lecture tient haut la dragée à la fameuse "odeur du papier dont on ne peut se passer". Avec sa fonctionnalité EazyComics, Izneo, la première plateforme globale de lecture de bande dessinée en ligne, semble avoir décidé d'attaquer le problème à la base, ou plutôt à la case.

Avec EazyComics, Izneo nous fait plonger au cœur des casesDepuis le 21 février 2017, les utilisateurs d’Izneo peuvent opter pour un découpage case par case des pages de leurs bandes dessinées afin de faciliter leur lecture tout en « s’affranchissant de toute animation ou transition superflue entre chacune des cases ».

Et Luc Bourcier, le Directeur Général d’Izneo, de souligner que « Contrairement aux Ebooks, la BD ne dispose pas de liseuse dédiée et jusqu’à présent, c’était d’abord sur les écrans des tablettes ou des PC ou Mac que se lisaient les BD numériques.  »

Mais au-delà du confort de lecture induit par cette nouvelle fonctionnalité, se dessine également une appréhension différente de la narration : contrairement au "gaufrier" classique, le lecteur optant pour le mode EazyComics ne sait jamais ce qui se passe dans la case suivante. Nous nous retrouvons donc dans une situation de "cliffhanger" permanent qu’on pourrait rapprocher de l’expérience proposée par Delitoon, si ce n’est que l’application de lecture de webtoon propose un scrolling vertical, tandis que chez Izneo on conserve l’horizontalité propre au défilement des pages d’une bande dessinée.

La fonctionnalité, pour l’instant compatible avec 5000 albums, devrait bientôt englober l’intégralité du catalogue Izneo. En attendant, vous pouvez déjà la tester sur des œuvres cultes comme Lucky Luke ou encore des pépites récentes comme le Shangri-La de Mathieu Bablet, sur lesquelles le système permet de se délecter encore plus de la minutie graphique des cases.

(par Fabrice FADIGA)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :