Barcazza – Par Francesco Cattani – Atrabile

1er mai 2011 0 commentaire
  • Révélé dans les pages de la revue alternative italienne Canicola, Francesco Cattani publie son premier album : Barcazza, un huis-clos en bord de mer.

C’est dans une ambiance caniculaire que s’ouvre cet album. Un petit groupe, composé d’adultes et d’enfants, profite d’un soleil inespéré sur les flots. Mais pendant ce canotage lascif, des tensions apparaissent et pour la première fois, deux amoureux sans histoire s’observent par le prisme de la jalousie. L’angoisse perle sur les visages, les enfants ressentent le malaise et le retour à la villa promet d’être houleux. Cette balade nautique refoule à la surface de nombreux non-dits dans le couple. Au point que cette journée de vacance va se transformer en un parcours périlleux, en équilibre sur le mur de la rupture.

Barcazza – Par Francesco Cattani – Atrabile
Un extrait de "Barcazza"
© Cattani - Atrabile

Étonnant album que ce Barcazza, où il ne se passe finalement pas grand-chose. Tout l’intérêt de cette bande dessinée réside dans le fait qu’elle est parcourue d’une tension terrible entre les personnages. L’auteur parvient très bien à rendre palpable le malaise ambiant. Quand il ralentit le rythme de son récit pour quelques pages (en s’attardant sur de petits détails), la réplique n’en n’est que plus cinglante dans des cases où toute la violence contenue explose en paroles ou en gestes. Graphiquement, Francesco Cattani offre des cadrages audacieux, avec une prédilection pour de très jolies cases en plongée sur la nuque des personnages. Dans le registre du drame psychologique, Cattani se montre très convaincant, d’autant que Barcazza est un premier album. Avec mention très bien.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander ce livre sur Amazon ou à la FNAC

VOIR EN LIGNE : Le blog de l’auteur (en italien)

  Un commentaire ?