Diabolica T2 - Par Christophe Kourita - Ankama Editions

26 mai 2011 0 commentaire
  • Deuxième tome d'une visite guidée des yokaïs implantés au pays des fromages qui puent. Nous ne sommes pas seuls, méfiez-vous de leurs mauvais tours.

Ils sont malfaisants, coquins, joueurs, fourbes, donneurs de leçon, ou même en manque d’affection. Ce sont les yokaïs, créatures du folklore japonais mais transposées chez les mangeurs de grenouilles. Le professeur Lafayette nous invite à le suivre dans un Tour de France particulier, où le bestiaire de la culture animiste japonaise se confronte à notre folklore cocorico.

Paris parlant au plus grand nombre, ce ne sont pas moins de quatre chapitres qui sont consacrés à la capitale (trois aventures) ou à Versailles (une histoire de têtes coupées dans la Galerie des Glaces). Pour le reste, les falaises bretonnes ou la forêt des Ardennes laissent la place au incendies du Var, l’Aigle Noir du Pays Basque contribuant à la contrebande, ou encore au monde des alpinistes de Chamonix.

Ce faux voyage au pays des clichés comporte un certain charme, et joue moins sur une couverture exhaustive d’un parcours franchouillard, que sur une véritable interaction avec des créatures farceuses et magnifiques, symbolisant à la fois la beauté et la cruauté de la vie, tout simplement. Les hommes sont parfois des victimes, parfois des bourreaux, mais toujours les plus faibles.

Cette série du franco-japonais Christophe Kourita, au graphisme simple mais efficace car fourmillant de détails, se laisse lire agréablement, combinant l’originalité "underground" d’un trait épais et très présent, à une colorisation plus mainstream désamorçant l’ambiance bizarroïde.

Diabolica T2 - Par Christophe Kourita - Ankama Editions
L’histoire courte se déroulant à Versailles.
©Kourita/Ankama Editions

(par Thomas Berthelon)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?