Le Réseau Papillon T1 - Par Dumanche et Otero -Jungle

12 mars 2018 0 commentaire
  • De la BD historique pour les enfants ? Oui et non. L'histoire se passe en 1940 dans la Normandie occupée mais c'est surtout une aventure d'enfants qui a pour cadre la Seconde guerre mondiale. Et alors ?

Le public jeunesse aime autant que les autres projeter son imaginaire dans d’autres époques et s’identifier à des personnages. Franck Dumanche et Nicolas Otero proposent ici un album qui se veut avant tout un divertissement dans la lignée du Club des cinq de la Bibliothèque verte, avec un fonds historique.

Quatre enfants, Gaston, Élise, Edmond et François, jouent aux résistants en 1940 dans un village de Normandie. Ils vont tenter d’empêcher un détournement d’œuvres d’arts par les Allemands. Sur ce dernier point, le scénario se base sur des faits réels. Il faut d’ailleurs noter le petit dossier documentaire très bien fait, en trois pages, ce qui est suffisant pour donner quelques précisions nécessaires.

Le dessin et la mise en couleur sont réussis et correspondent bien à l’ambiance générale de l’album. Sur d’autres aspects, il faut garder ses yeux d’enfant : tous les personnages parlent le français, ce qui facilite bien les choses, les Allemands sont méchants ou idiots (voire les deux) et les Français sont des résistants...

Les héros qui n’échappent pas non plus à la caricature avec des stéréotypes bien marqués : la jeune fille qui ne se laisse pas faire (surnommée "princesse"), l’intello ("le doc"), le copain sympa un peu enrobé (dont le nom de code est bien entendu "Bouboule") et le chef du groupe, simplement surnommé "chef". Les auteurs auraient, sur ce point, pu sortir de ce schéma et proposer des personnages avec un peu plus de profondeur et moins prévisibles.

Ceci dit, il ne faut pas se tromper de cible : pour des enfants de 7 à 12 ans, c’est un bon viatique en attendant de découvrir Il était une fois en France ou Maus... En ajoutant un peu de profondeur aux personnages et en continuant à se baser sur des faits réels, nous avons une belle série d’aventure qui s’annonce.

A noter, sur un thème proche et pour les adultes, la magnifique BD numérique (gratuite !) Le Portrait d’Esther, de Romain Bonnin et Pierre Jeanneau, à découvrir à la fois pour son fond (la spoliation des biens juifs, et en particulier les œuvres d’art, par les nazis) que pour sa forme. Une passerelle est faite par le personnage de Rose Valland qui apparaît dans ces deux albums. Une résistante à sa manière dont le rôle, plusieurs fois traité en bande dessinée, mérite d’être redécouvert.

Le Réseau Papillon T1 - Par Dumanche et Otero -Jungle
Le sauvetage des tableaux (c) Nicolas Otéro
(c) Nicolas Otéro

(par Jérôme BLACHON)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage chez Amazon

  Un commentaire ?