Les Blagues du Bled - T1 : Salem-Alikoum - par Defali - Delcourt

8 avril 2008 0 commentaire
  • Après celles de Toto, les corses, les belges, les juives et les suisses, les Editions Delcourt s'attaquent aux Blagues du Bled. Le concept s'essouffle sérieusement avec cette nouvelle série.

Le décor ? Une ville algérienne sous le soleil
Les acteurs ? Une famille typique composée de Habi, le père, M’ma, la mère bavarde et aimable, Sofian, le fils aîné, et Mehdi, le jeune intrépide, qui passe le plus clair de son temps à s’amuser avec ses potes Hadja, Dabana et Kahlouch.
Le scénario ? Un gag ou une blague en une page.

Les Blagues du Bled - T1 : Salem-Alikoum - par Defali - Delcourt

Le problème n°1 ? Les gags sont consensuels, éculés et rarement désopilants.
Le problème n°2 ? La plupart des blagues ne sont pas franchement typées aux couleurs du Maghreb et pourraient être attribuées aussi bien aux Belges qu’aux Corses.
Une preuve ? La blague "le lac des signes" (p.37) est rigoureusement la même que celle des "mâles embarqués" (p.19) des Blagues belges…
Un point positif ? Le graphisme rondouillard de Djillali Defali. L’auteur montre ici un savoir-faire, adapté au genre, très loin de son dessin réaliste réalisé sur La Loi des 12 tables ou Le Syndrôme de Hyde.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?