Otomi - Par MK. Deville et Philippe Nicloux - Editions Les Enfants Rouges

3 avril 2009 0 commentaire
  • Otomi, nouvel album de MK. Deville et Philippe Nicloux aux éditions Les Enfants Rouges, est l’adaptation en bande dessinée de deux contes de l’écrivain japonais Ryûnosuké Akutagawa : ambiance épurée et intimiste pour deux histoires bouleversantes.

Silence, des bruits de pas, la pluie… Entrez dans le monde subtil et intimiste d’Otomi…

Après Rashômon, MK. Deville et Philippe Nicloux nous proposent une autre adaptation en bande dessinée de deux contes du même auteur, Ryûnosuké Akutagawa, écrivain japonais du tout début du 20ème siècle.

Intitulée « La Chasteté d’Otomi », la première histoire est celle de la servante Otomi. Alors que toute la famille a quitté la maison pour échapper à une guerre imminente, la jeune femme, dévouée à sa maîtresse, retournera sur ses pas pour aller chercher le chat. Mais là bas, elle rencontrera Shinko un mendiant très intéressé par sa beauté.

Le deuxième conte, « Le Martyr » est celui du terrible destin de Lorenzo, un jeune garçon sauvé par les moines de l’église de Santa Lucia. Accusé d’avoir engrossé une jeune fille, il connaîtra milles tourments et humiliations…

Dans une ambiance très épurée, cet album nous offre une dynamique fluide et sensuelle. Le graphisme, mêlant précision du trait et aspect crayonné, joue avec brio sur les sensations contraires : le blanc et le noir ; le bruit et le silence ; le mouvement et l’immobilité ; la force et la fragilité…

Des contes poignants aux personnages marquants, chacun d’eux s’achevant par une révélation des plus troublantes…

(par Morgane Aubert)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?